Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Vers un nouvel accès de faiblesse

Wall Street : Vers un nouvel accès de faiblesse

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street ne devrait pas parvenir à consolider ses gains de la veille jeudi matin, les craintes des investisseurs s'étant brusquement ravivées.

A une trentaine de minutes de l'ouverture, les contrats futurs sur les indices américains affichent des pertes allant de 0,1% à 0,2%, prémisse d'un début de séance en léger repli.

'Il faut garder en tête que nous restons confrontés à toute une série de menaces géopolitiques de premier ordre à l'heure actuelle et que toute avancée reste à la merci d'un changement d'humeur', souligne Joao Monteiro, analyste chez Valutrades.

Certains professionnels estimaient dès hier soir que tout rebond ne pouvait être qu'éphémère.

C'est le cas des équipes de BofA-Merrill Lynch, qui déclarent s'attendre à une poursuite de la faiblesse des marchés d'actions.

'L'indice S&P 500 a enfoncé son plus bas de jeudi dernier à 1926 points, annonçant un nouvel épisode correctif en direction de la zone des 1904/1897 points avant de trouver un nouvelle base', expliquent les analystes techniques de la banque d'affaires américaine.

BofA-Merrill Lynch conseille aux investisseurs de surveiller en particulier l'indice de volatilité VIX, qui devrait revenir d'après ses spécialistes à des niveaux proches de la 'capitulation'.

Hier, le Dow Jones avait fini en hausse de 1,6% et le Nasdaq de 1,9%, la Fed ayant fait état dans ses minutes de signaux de ralentissement au niveau mondial et jugé que la hausse du dollar devrait aider à contenir les pressions inflationnistes.

Après la clôture, le sentiment de soulagement des investisseurs semblait avoir été conforté par les résultats trimestriels dans le haut de la fourchette d'Alcoa, avec notamment un chiffre d'affaire en hausse de 8,2% à 6,2 milliards de dollars contre 5,8 milliards anticipés.

Le titre du producteur d'aluminium était attendu en hausse de 1% à l'ouverture.

Les derniers chiffres du marché du travail se révèlent également plutôt encourageants.

Le Département américain du Travail a dénombré 287.000 nouveaux inscrits hebdomadaires au chômage lors de la semaine close le 4 octobre, contre 288.000 à l'issue de la semaine précédente.

Le consensus des économistes tablait a contrario sur une hausse à environ 295.000 nouveaux inscrits.

Autre bonne nouvelle, PepsiCo a relevé son objectif de BPA annuel, à l'occasion de la présentation de résultats meilleurs que prévu au titre de son troisième trimestre, sur fond d'une croissance organique toujours vigoureuse dans les pays émergents.

Gap est en revanche attendu en forte baisse après l'annonce du départ de son directeur général Glenn Murphy et de son remplacement à cette date par Art Peck, actuellement en charge de la division croissance, innovation et numérique du groupe.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI