Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Vers un début de séance dans le rouge

Wall Street : Vers un début de séance dans le rouge

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street se dirige vers une ouverture en léger repli, les craintes suscitées par le virus Ebola pouvant faire passer au second plan une salve de résultats généralement meilleurs que prévu, à l'exception d'Amazon.

A plus d'une demi-heure de la cloche, les contrats 'futures' sur le S&P 500 s'affaissent de 2,25 points à 1943,75 et ceux sur le Nasdaq 100 abandonnent 9,50 points à 3.998,75 points sur le CME.

Pour mémoire, le Dow Jones a grimpé de 1,3% à 16.677,9 points jeudi à New York, tandis que le S&P 500 a gagné 1,2% à 1.950,8 points et que le Nasdaq Composite s'est adjugé 1,6% à 4.452,8 points.

'Les opérateurs s'inquiètent de savoir que le virus Ebola se trouve à New York', explique Chris Weston, stratégiste en chef chez IG, qui met d'ailleurs en avant une corrélation intéressante entre l'indice de volatilité VIX et les mentions du virus dans la presse.

Procter & Gamble - propriétaire entre autres des marques Pampers, Ariel et Gillette - affiche des bénéfices conformes aux attentes sur son premier trimestre fiscal et annonce parallèlement sa volonté de se séparer de Duracell.

United Parcel Service (UPS) dévoile des bénéfices meilleurs que prévu sur son troisième trimestre, soutenus par une nette progression des volumes traités par le groupe américain de transport et de logistique.

Le laboratoire pharmaceutique Bristol-Myers Squibb a lui aussi engrangé un BPA ajusté supérieur aux anticipations du marché, grâce à une amélioration de la marge et une compression de ses dépenses publicitaires et promotionnelles.

Ford a enregistré un bénéfice net en baisse d'un tiers, mais le BPA du constructeur automobile a battu l'estimation moyenne du marché. Comme son concurrent GM, il a profité de bonnes performances en Amérique du Nord et en Chine.

Le spécialiste des produits d'hygiène corporelle Colgate-Palmolive a lui aussi généré un bénéfice net légèrement meilleur que prévu, en dépit d'un chiffre d'affaires un peu en deçà des estimations du marché.

L'action Microsoft pourrait ouvrir dans le vert ce vendredi, au lendemain de comptes de bonne facture au titre de son premier trimestre comptable, dopés en particulier par la vigueur des ventes de sa division grand public.

A l'inverse, Amazon devrait être lourdement sanctionné pour la perte nette sans précédent essuyée par le distributeur en ligne de produits culturels, sa stratégie d'acquisitions tous azimuts semblant montrer ses limites.

Du côté des statistiques, les opérateurs prendront connaissance des ventes de logements neufs aux Etats-Unis pour le mois de septembre, que les économistes anticipent en baisse vers 470.000 en rythme annualisé.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI