Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Vers un bon accueil à l'accord européen

Wall street : Vers un bon accueil à l'accord européen

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés américains devraient réserver un bon accueil à l'accord intervenu cette nuit à Bruxelles, qui éloigne le spectre d'une contagion des problèmes financiers du vieux continent au reste du monde.

A un peu moins d'une demi-heure de la cloche, les contrats 'futures' sur le S&P500 grimpent de 26,25 points, à 1.348,75 points, et ceux sur le Nasdaq100 flambent de 49,75 points, à 2.577,50 points.

Les dirigeants de l'Union européenne se sont mis d'accord sur un pacte de croissance prévoyant notamment la mobilisation de 120 milliards d'euros, à travers une recapitalisation de la BEI, une réallocation de fonds structurels inutilisés et des 'project bonds'.

Surtout, l'Italie et l'Espagne ont obtenu de l'Allemagne que les fonds de secours MES et FESF vont pouvoir acheter directement des dettes d'Etat et qu'ils pourront recapitaliser directement les banques sans obligatoirement aider les Etats.

Ces avancées plus rapides que prévu sur le dossier des dettes souveraines en Europe redonnent espoir dans une résolution de la crise de l'euro, crise qui menace l'ensemble de l'économie mondiale.

Cette lueur d'espoir est d'autant plus la bienvenue que les données économiques du jour ne sont guère rassurantes. La consommation des ménages américains est restée presque stable en mai, tandis que les analystes tablaient sur une progression de 0,1%.

Les marchés prendront aussi connaissance, dans le courant de la matinée, de l'indice PMI de Chicago et de l'indice 'UMich' de confiance des consommateurs, attendus en hausse vers 53 et 74,5 respectivement.

Nike a dévoilé un résultat net inférieur aux attentes au titre du quatrième trimestre 2011-12, la hausse de ses coûts de production dans les pays émergents ayant comprimé ses marges, et a annoncé des charges de restructuration liées à ses activités en Europe.

Constellation Brands a dégagé un BPA en retrait sur son premier trimestre 2012-13, mais tout de même légèrement supérieur au consensus. Le groupe affiche son intention de racheter les 50% restants dans sa coentreprise Crown, pour 1,85 milliard de dollars.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI