Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Une évolution en ordre dispersé

Wall Street : Une évolution en ordre dispersé

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés d'actions américains évoluent en ordre dispersé jeudi matin, les solides indicateurs économiques et les bons résultats d'entreprises publiés dans la journée n'ayant pas suffi à dissiper les inquiétudes des investisseurs concernant les projets de la Fed.

En toute fin de matinée, le Dow Jones parvient encore à grignoter 0,1% à 17.207,9 points, mais le Nasdaq Composite recule de 0,3% à 4621,5 points.

Bonne nouvelle, les derniers indicateurs sont venus confirmer que le marché de l'emploi poursuivait son amélioration constatée depuis quelques mois dans les statistiques officielles.

Le Département américain du Travail a fait état ce matin de 265.000 nouveaux inscrits au chômage lors de la semaine close le 24 janvier, contre 308.000 au terme de la semaine précédente.

Les prévisions des économistes étaient bien plus pessimistes, avec un consensus qui s'était établi autour de 301.000 dossiers.

Parallèlement, les investisseurs continuent de suivre avec intérêt les nombreuses publications de résultats d'entreprises.

Ford recule ainsi de 0,4% après avoir dévoilé des bénéfices meilleurs que prévu sur son quatrième trimestre, une fois exclues de lourdes charges exceptionnelles, et confirmé ses objectifs pour le nouvel exercice.

Sur le Nasdaq, Facebook avance de 0,8% après un profit de 701 millions de dollars et un BPA hors 'exceptionnels' de 54 cents, contre 48 cents anticipés. Son chiffre d'affaires a fait un bond de 49% à 3,8 milliards de dollars pour un nombre d'utilisateurs de 1,2 milliard, soit 26% de plus qu'en décembre 2013.

Toujours sur le compartiment technologique, Alibaba dévisse de 10% après avoir fait part d'un recul marqué de son bénéfice net au titre du troisième trimestre de son exercice décalé.

A noter que McDonald's s'adjuge plus de 4% après la démission précipitée de son directeur général Don Thompson faisant suite à plusieurs mois de contre-performance commerciale du groupe de restauration rapide.

Problème, ces bons chiffres économiques et résultats de sociétés ne calment pas vraiment les préoccupations des investisseurs concernant le calendrier du relèvement de taux de la Fed.

Hier, Wall Street avait finalement dévissé en réaction au communiqué de décision de politique monétaire de la Réserve fédérale, confirmant la solidité de la croissance américaine.

La Réserve fédérale a beau eu réaffirmer sa stratégie de 'patience' en matière de politique monétaire, les investisseurs estiment que son manque d'allusion aux forces déflationnistes ne plaide pas forcément en faveur d'une normalisation de la politique monétaire au-delà de la mi-2015.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI