Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Une consolidation qui peut paraître logique

Wall Street : Une consolidation qui peut paraître logique

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street a entamé la séance sur un repli jugé par certains observateurs assez logique compte tenu de son envolée de la veille, due à l'effet surprise des 'minutes' de la Fed.

En toute fin de matinée, le Dow Jones cède 0,6% tandis que le Nasdaq Composite lâche 0,3% à 4453,9 points.

CMC Markets fait remarquer que son baromètre du sentiment des investisseurs montre que ses clients sont actuellement 'vendeurs' à hauteur de 75% sur le Dow comme sur le S&P 500.

L'indice VIX de volatilité du CBOE, l'outil de mesure préféré de Wall Street pour évaluer la nervosité des marchés, se tend de son côté de 0,9 point et repasse au-dessus de 16.

Les derniers chiffres du marché du travail se révèlent pourtant plutôt encourageants.

Le Département américain du Travail a dénombré 287.000 nouveaux inscrits hebdomadaires au chômage lors de la semaine close le 4 octobre, contre 288.000 à l'issue de la semaine précédente.

Le consensus des économistes tablait a contrario sur une hausse à environ 295.000 nouveaux inscrits.

Preuve de la prudence des investisseurs, Alcoa recule de 1,6% après des résultats trimestriels ressortis dans le haut de la fourchette, avec notamment un chiffre d'affaire en hausse de 8,2% à 6,2 milliards de dollars contre 5,8 milliards anticipés.

PepsiCo parvient à grappiller 1% après avoir relevé son objectif de BPA annuel, à l'occasion de la présentation de résultats meilleurs que prévu au titre de son troisième trimestre, sur fond d'une croissance organique toujours vigoureuse dans les pays émergents.

Gap décroche en revanche de 11,6% après l'annonce du départ de son directeur général Glenn Murphy et de son remplacement à cette date par Art Peck, actuellement en charge de la division croissance, innovation et numérique du groupe.

Sur le Nasdaq, Apple avance de 1,5% alors que le milliardaire Carl C. Icahn a une énième fois exhorté Tim Cook, le directeur général du groupe californien, à lancer de nouveaux rachats d'actions, jugeant le titre du groupe californien 'massivement sous-évalué'.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...