Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Une baisse qui prend à contre-pied

Wall Street : Une baisse qui prend à contre-pied

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street a ouvert en baisse vendredi alors que les opérateurs l'attendaient en légère hausse du fait de l'apaisement des craintes entourant une éventuelle intervention militaire en Syrie.

En toute fin de matinée, le Dow Jones se replie de 0,2% à 14.806,4 points, tandis que le Nasdaq Composite perd 0,6% à 3596,6 points.

Les investisseurs préfèrent rester sur la réserve avant un week-end de trois jours, les marchés américains devant rester fermés toute la journée de lundi pour 'Labor Day'.

Le fait que cette journée de vendredi constitue la dernière séance du mois d'août peut aussi justifier les positions défensives prises par les investisseurs.

Les intervenants attendent avec impatience les déclarations, prévues à 12h30, du secrétaire d'Etat américain John Kerry sur la situation en Syrie.

Ses propos sur l'usage 'indéniable' d'armes chimiques en Syrie avaient entraîné une lourde chute des places américaines lundi.

Les investisseurs n'en sont pas moins sensibles aux derniers chiffres macroéconomiques.

Décevant les attentes du marché, les revenus des ménages américains ont augmenté de seulement de 0,1% en juillet selon les chiffres du Département du Commerce alors que les économistes attendaient en moyenne une augmentation de 0,2%.

Le PMI de Chicago est ressorti en revanche en hausse de 0,7% à 53 (contre 52,3) mais cette hausse conforme aux attentes ne suscite aucune réaction positive.

Enfin, l'indice de confiance du consommateur de l'Université du Michigan a été révisé en hausse à 82,1, contre un consensus vers 80.

Force est de constater que ces chiffres confortent l'hypothèse d'une prochaine réduction des rachats obligataires de la Fed, un scénario toujours aussi redouté par les marchés.

Du côté des valeurs, GE progresse de 0,5% alors que le groupe se préparerait à scinder ses activités de cartes de crédit à la consommation aux Etats-Unis, qui font partie de sa division GE Capital, à en croire des informations parues dans le Wall Street Journal.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...