Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Wall Street : Une 17ème semaine de hausse, les IPO flambent

jeudi 18 avril 2019 à 23h01
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Wall Street s'est montré longtemps très hésitant mais pour respecter la tradition qui consiste à conclure au zénith une échéance boursière mensuelle positive ('journée des 3 sorcières'), les acheteurs ont pris la main à la mi-journée et l'ont conservé tout au long de la seconde partie de la séance et les indices US terminent tous en territoire positif.

Le Dow Jones gagne +0,4% (0,56%hebdo), le S&P500 +0,16% (à 2.905), et le Nasdaq grappille in-extremis +0,02%, ratant pour 1 Pt d'indice la barre des 8.000Pts (petite imprécision algorithmique dont les 'sherpas' ne sont pas coutumiers).
Le Nasdaq-100 prend +0,45% sur la semaine grâce à Qualcomm tandis que le Nasdaq Composite s'effrite de -0,08%.
Le 'VIX' se détendait de -4% vers 12,1, confirmant un appétit pour le risque proche des sommets (malgré le peu d'euphorie dont témoignent les opérateurs).

La semaine s'avère donc marginalement positive et cela semble illustrer une stratégie bien rodée qui consiste à faire durer le plaisir : les indices US stagnent pratiquement depuis le 5 avril (sauf le Nasdaq-100), le Dow Jones affiche une progression millimétrique depuis le zénith des 26.240 du 25 février (+1% en 8 semaines).

Même les +72% gagné par la 'licorne' Zoom (à 62$) pour sa première cotation (IPO à 36$, premier cours coté 65$), ou les +24,8% de Pinterest (à 24,4$) n'ont pas réussi à tirer Wall Street de sa léthargie... mais l'essentiel est fait: l'inscription d'une 17ème semaine d'un cycle de hausse amorcé fin décembre avant un long week-end de Pâques.

Cette journée de jeudi fut marquée par de nombreuses statistiques et publications trimestrielles outre-Atlantique... et comme pour garantir que le trend haussier ne connaisse aucune remise en cause, les chiffres ont été jugés positifs.

Les ventes au détail rebondissent de +1,6% en mars au lieu (contre +1,00% attendu) et c'est également mieux que prévu 'hors automobile' avec +1,2% (contre +0,7%).

Les inscriptions hebdomadaires au chômage (-5.000) inscrivent un nouveau plancher depuis 50 ans à 192.000.

Les indicateurs avancés du Conference Board US compensent un peu avec un gain séquentiel de +0,4%, mais ces chiffres contrastés ne devraient pas remettre en cause le rallye.

Deux bémols: l'indice 'Philly FED (d'avril) ressort à +8,5 au lieu de +11 d'après le consensus et franche déception avec l'indice PMI composite d'IHS Markit pour les Etats-Unis, en net recul à 52,8 en estimation flash contre 54,6 en mars, traduisant ainsi la plus faible progression de l'activité du secteur privé américain depuis septembre 2016.

'Une performance moins robuste du secteur des services a accompagné une nouvelle performance manufacturière faible pour peser sur la croissance d'ensemble en ce début de deuxième trimestre 2019', précise IHS Markit

Côté valeurs, la lourdeur persiste dans le secteur de la santé avec Regeneron -2,8%, Amgen -2,7%, Merck -1%, Walgreen -0,9%.

Le Nasdaq a été maintenu à flot par Western Digital +1,7% (record absolu) et Microsoft +1,3%.



Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+289.30 % vs +8.08 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat