Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Un rebond qui peine à convaincre

Wall Street : Un rebond qui peine à convaincre

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street signe un modeste rebond mercredi matin, soutenu par les résultats trimestriels historiques d'Apple et une petite chasse aux bonnes affaires après la correction de plus de 1,6% la veille.

En fin de matinée, le Dow Jones grignote 0,1% à 17.405,8 points, tandis que le Nasdaq Composite s'adjuge encore 0,2% à 4693,6 points.

En l'absence de données macroéconomiques de premier ordre, les investisseurs se focalisent sur l'actualité des entreprises, et notamment sur les résultats de 4ème trimestre.

Apple - la première capitalisation mondiale - bondit ainsi de 6% au lendemain de l'annonce de résultats trimestriels largement supérieurs aux attentes grâce à des ventes d'iPhones nettement meilleures qu'attendu.

Yahoo! prend pour sa part 1,4% après avoir dévoilé un bénéfice par action de 30 cents contre 29 cents anticipé, mais c'est surtout l'annonce d'une scission de sa participation résiduelle dans Alibaba, qui sera redistribuée aux actionnaires, qui fait progresser le titre.

Boeing gagne près de 5% après avoir fait état de résultats en hausse au titre de son 4ème trimestre, une performance qu'il explique par une bonne dynamique opérationnelle.

Les investisseurs semblent néanmoins tentés par la poursuite des prises de bénéfices des derniers jours à quelques heures de la décision du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC).

Le compartiment bancaire pèse en particulier sur la tendance dans le sillage de l'Europe, alors que de fortes tensions se matérialisent sur la dette grecque.

Reste que les opérateurs espèrent bien que la Réserve fédérale continuera d'afficher ce soir sa 'patience' en matière de remontée des taux.

Le scénario d'une normalisation en douceur de sa politique monétaire reste aujourd'hui l'hypothèse privilégiée par les opérateurs, avec un premier relèvement des taux directeurs américains au deuxième trimestre, voire en seconde partie d'année.

Le baril de pétrole lâche plus de 2% à 45,2 dollars alors que l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) vient d'annoncer que les stocks de brut avaient augmenté de 8,9 millions de barils la semaine passée aux Etats-Unis.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI