Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Un rebond parfaitement maîtrisé de bout en bout

Wall Street : Un rebond parfaitement maîtrisé de bout en bout

tradingsat

(CercleFinance.com) - A Wall Street, le rebond initial s'est amplifié au fil des heures dans le sillage d'une consolidation du Dollar: l'algorithme haussier avait été bien réglé car il a tracté les indices US de façon inexorable et régulière, jusqu'à ce les actions clôture exactement u plus haut du jour, alors même que le rebond de l'Euro s'avérait laborieux et fragile (rechute de 1,0640 vers 1,06/$ en fin d'après-midi.

Au final le Dow Jones grimpe de +1,47% à 17.895, le S&P500 de +1,26%, le Nasdaq de +0,89%... et le Russel-2000 s'est envolé de +1,7%.

C'est bien davantage la chasse aux bonnes affaires que les 'chiffres du jour' qui ont soutenu Wall Street: les ventes au détail US ont en effet reculé de 0,6% le mois dernier en séquentiel (3ème contraction consécutive), après -0,8% en janvier et contre +0,5% anticipé par les économistes.
C'est la plus mauvaise série et le plus fort recul depuis le printemps 2009.
A l'inverse, le Département du Travail n'a recensé que 289.000 nouveaux inscrits hebdomadaires au chômage lors de la semaine close le 7 mars, contre 325.000 au terme de la semaine précédente (chiffre révisé de 320.000 en estimation initiale) alors que le consensus de anticipait 305.000.

Les prix à l'importation des Etats-Unis ont rebondi de 0,4% en février, après -3,1% en janvier (-2,8% en estimation initiale) et alors que les économistes prévoyaient un rebond plus limité de 0,2%: le risque de déflation s'éloigne d'autant.

Enfin, les stocks des entreprises américaines sont restés inchangés -à un haut niveau- entre décembre et janvier... et qui fait suite à une stabilité entre novembre et décembre (chiffre révisé de -0,1%), a fait savoir le Département du Commerce.

Wall Street a aprogressé en dépit du plongeon d'Intel (-4,75%) qui abaisse de -7% ses prévisions de ventes au 1er trimestre 2015 (la demande fléchit)puis de Microsoft (-2,3%), ces replis étant contrebalancés par la hausse de plus de 80% des valeurs du 'S&P' et des gains de +1,8% sur Apple ou Facebook, de +2,1 sur Amazon, Broadcom, Citrix ou Comcast, puis Marriott et Starbucks (quel tir groupé!)... sans oublier les +8,7% sur Mylan.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI