Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Un indicateur chinois sème le doute

Wall Street : Un indicateur chinois sème le doute

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street a ouvert en net recul jeudi après la publication d'un indicateur chinois ayant jeté un doute sur la santé de l'économie mondiale.

En fin de matinée, le Dow Jones recule ainsi de 0,8% à 18.001,8 points tandis que le Nasdaq Composite cède 0,8% à 5197,1 points.

'On a rapidement pris le chemin de la baisse dans le sillage des autres marchés internationaux à la suite des chiffres du commerce extérieur chinois, ressortis pire que prévu', commente Wells Fargo Advisors.

Pékin a annoncé dans la nuit que l'excédent commercial chinois s'était détérioré à 42 milliards de dollars au mois de septembre, contre 52 milliards de dollars auparavant.

Pire, les exportations du pays se sont effondrées de 10% alors que le marché n'attendait qu'une baisse de 3%.

La veille, le Dow Jones et le S&P 500 avaient modestement grappillé 0,1% après la parution dans la nuit de 'minutes' de la Fed sans grand impact sur les cours.

Sur fond d'inquiétudes concernant la locomotive chinoise, le baril de pétrole brut repasse sous les 50 dollars et cède actuellement 1,1% à 49,6 dollars.

Autre nouvelle mal accueillie par les marchés, le Département américain du Travail a comptabilisé 246.000 nouveaux inscrits hebdomadaires au chômage lors de la semaine close le 8 octobre, soit un niveau identique à celui de la semaine précédente.

Cela rompt avec la tendance plutôt baissière des inscriptions au chômage au cours des dernières semaines.

Du côté des valeurs, Wells Fargo recule de 1,8% après l'annonce du départ de son PDG John Stumpf, sur la sellette depuis un mois après la révélation de malversations commerciales au sein du groupe.

Delta Air Lines parvient à progresser de 1,8% après avoir fait état d'un bénéfice par action (BPA) de 1,69 dollar au titre du troisième trimestre de son exercice, en croissance de 4 cents sur une base annuelle.

Amazon recule de 1,2% après avoir manifesté son intention de recruter quelque 120.000 employés saisonniers aux Etats-Unis lors de la saison des fêtes de fin d'année, que le groupe décrit comme sa 'période préférée de l'année'.

Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI