Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Sur une note irrégulière à la mi-journée

Wall street : Sur une note irrégulière à la mi-journée

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street évolue sur une note irrégulière mercredi, les inquiétudes concernant l'évolution du dossier grec compensant les quelques bons chiffres publiés dans la matinée.

A l'approche de la mi-journée, le Dow Jones se replie de 0,2% à 12.850,5 points, tandis que le Nasdaq recule de 0,7% à 2951,5 points.

'Il se dit que l'accord sur le refinancement de la Grèce pourrait ne pas être conclu avant le 20 février, voire qu'il pourrait même être repoussé après les élections du mois d'avril', commente un trader.

'Il n'en faut pas plus pour que le marché commence à s'interroger sur la volonté de l'Europe de véritablement sauver Athènes. Le ministre grec des finances, Evangelos Venizelos, a même déclaré que certains pays de la zone euro jouaient avec le feu et souhaitaient la sortie du pays de la monnaie unique. Espérons que la Grèce ne devienne pas un autre Lehman Brothers', s'inquiète le professionnel.

S'exprimant avant la publication des 'minutes' de la Fed cet après-midi, Richard Fisher - la président de la Fed de Dallas - a clairement écarté la mise en place d'un nouveau plan d'assouplissement quantitatif par la Réserve Fédérale, qualifiant l'éventualité d'un 'QE3' comme une 'invention' de Wall Street.

Il est vrai que les derniers indicateurs ne militent pas vraiment en faveur de nouvelles mesures de soutien à l'économie.

L'indice Empire State de la Réserve Fédérale de New York - qui mesure l'activité manufacturière dans l'Etat - est ressorti à 19,5 en février, dans le vert pour le troisième mois consécutif, après 13,5 en janvier.

Même la stagnation de la production industrielle au mois de janvier n'a rien d'inquiétant d'après les spécialistes.

'C'est essentiellement imputable au repli des secteurs des services collectifs et minier, qui représentent à eux deux 25% de l'activité industrielle. Or le secteur de l'énergie a pâti des conditions météo très douces aux Etats-Unis cet hiver', explique un économiste.

Comcast prend plus de 5% après avoir publié un bénéfice par action de 0,47 dollar au titre du quatrième trimestre 2011, en hausse de plus de 30%, et annoncé une augmentation de 44% du dividende, à 0,65 dollar.

Deere perd 3,2% bien que le fabricant d'engins agricoles ait remonté sa prévision de bénéfice pour son exercice 2011-12, à l'occasion de la publication de résultats encourageants au titre de son premier trimestre comptable.

Kellogg s'adjuge 5,7% après avoir conclu un accord avec Procter & Gamble pour lui racheter Pringles, pour un montant proche de 2,7 milliards de dollars et renforcer ainsi ses activités dans les chips.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI