Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Wall Street signe le pire début d'année de son histoire

Marché : Wall Street signe le pire début d'année de son histoire

Le Dow Jones lâche plus de 5% sur les 4 premiers jours de janvier. Du jamais vu.Le Dow Jones lâche plus de 5% sur les 4 premiers jours de janvier. Du jamais vu.

(Tradingsat.com) - Malgré le rebond de la bourse de Shanghai ce matin, le score est encore lourd après la séance d’hier. Les turbulences du marché chinois et la chute continue du pétrole ont provoqué des baisse de 5 à 6% des indices un peu partout.

Shanghai

Le marché chinois rebondit ce matin, avec une hausse de 2.7% à 7h30. Les autorités boursières chinoises ont décidé d’arrêter le système de coupe-circuits décrié ces derniers jours, accusé d’avoir accentué le sentiment de panique boursière depuis la séance de lundi.

A noter que la PBOC, la banque centrale chinoise, est à la manœuvre en ce moment, à la fois pour injecter des liquidités sur le marché, mais aussi ajuster le niveau du Yuan, la devise du pays, qui est en légère hausse ce matin contre dollar, après avoir ces derniers jours un plus bas depuis le printemps 2011.

Enfin à noter des mesures de restriction toujours en vigueur sur le marché chinois, les grands actionnaires sont limités dans leur possibilité de vente de titres (pas plus d’1% du capital d’une société, et encore en prévenant 15 jours à l’avance…)

Wall Street

Mais le bilan de ce début d’année commence à être lourd pour les indices américains. Le S&P500 a perdu 2.37% hier, et même score pour le Dow Jones, qui perd 5.2% sur les 4 premiers jours... du jamais vu même si on remonte à la création de l’indice tel qu’on le connaît en 1928.

Bilan très négatif aussi pour le Nasdaq qui perd 6.35 depuis le début de l’année. Mais preuve que les analystes commencent à réfléchir à l’impact à plus long terme de cette agitation, beaucoup d’entre eux sont en train de revoir à la baisse leurs estimations de résultats d’entreprise ou de prévisions de marché pour l'année.

On a par exemple Goldman Sachs qui abaisse ses projections de bénéfice par actions pour le S&P 500 pour 2015, 2016 et 2017. Chine, pétrole, et toujours valorisation des entreprises, estimations de résultats… on a quand même un ensemble de doutes et de craintes qui vont avoir un impact de plus long terme, avec ce coup de tabac de début d'année.

Pétrole

Léger mieux sur le marché pétrolier, on remonte à 33.8 pour le WTI, du côté des 34 pour le Brent. Là aussi on reprend du souffle, mais uniquement sur des considérations techniques, toujours aucun signal fondamental de nature à parier sur un rebond. On a aussi une réflexion de l'Arabie Saoudite autour d'une introduction en bourse de Saudi Aramco, qui jette un peu le trouble sur un impact macro-économique et sur l'ensemble du marché.

Tendance en avant-marché

Le CAC40 est demandé en baisse de 2 points ce matin à 4.401 (Calls IGMarkets). Hier on a vraiment limité la casse à -1,72%, après une ouverture à -3%. Les volumes étaient importants à 4,6 milliards d’euros, la volatilité a provoqué des ajustements sensibles, et on recule au total de 5% depuis le début de la semaine.

Valeurs

Casino

HSBC réhausse sa recommandation de conserver à achat.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...