Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall street : Semaine faste, conforme aux désirs de la fed ?

Wall street : Semaine faste, conforme aux désirs de la fed ?

tradingsat

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York termine en hausse de +0,4%... officiellement grâce à des résultats de sociétés meilleurs que prévu dans le secteur informatique mais de façon très concrête, grâce aux nouvelles injections d'argent de la FED (lesquelles ont réellement fait la différence, la remontée des cours contraignant des 'mains faibles' vendeuses à se racheter vu l'ampleur imprévue du rebond).

C'est un scénario classique ('faire courir les 'short')... mais la situation actuelle ne l'est nullement compte tenu d'incertitudes considérables qui ont été largement commentées par ailleurs.

La Syrie est en pleine insurrection, la Libye toujours en guerre, la situation qui avait été déclarée 'hors de contrôle' à Fukushima il y a 10 jours, les derniers communiqués de TEPCO de ce 25 mars le démontrent, demeure plus que jamais 'imprévisible', selon le 1er Ministre Naoto Kan.

Retrouver les indices US au-dessus des niveaux du 10 mars dans ces conditions est donc déjà très troublant, les voir tutoyer à 2% près les sommets annuels semble relever du prodige. Un sentiment renforcé par la forte contraction des volumes au cours des 3 dernières séances de rebond: il y a de moins en moins d'acheteurs finaux, tandis que les vendeurs se retirent face au rouleau compresseur de la FED.

Le Dow Jones Industrial Average est pris 50 points à 12.220 (+0,4%) et le bilan de la emaine ressort positif de +3%. le Nasdaq se contente de +0,25% (à 2.743) après avoir grimpé de +1% à 2.763Pts. Le Standard & Poor's 500 grappille 0,32% à 1.314Pts après avoir ricoché sous 1.320Pts (à moins de 2% du plus haut annuel du 18 février).

Les opérateurs ont voulu ignorer la chute de -10Pts de l'indice de confiance des consommateurs (entre 77,5 et 67,5, le plus mauvais niveau depuis novembre 2009) pour ne retenir (toujours la version 'officielle') qui la révision à la hausse du PIB, simplement revue à 3,1% contre 2,8%... comme cela avait été estimé initialement mi-février.

Les opérateurs ont beaucoup tiré prétexte des bons résultats d'Oracle qui a pris 1,55% (sur un bénéfice trimestriel en hausse de 78% sur un an ce qui entraîne une hausse de son dividende).

L'une des meilleurs performances du jour est à mettre au crédit d'Accenture (+4,5%) qui révise à la hausse ses prévisions financières... mais ces 2 gains compensent-ils intégralement les -11% de RIM (dont les perspectives déçoivent) ?

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...