Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Séance positive malgré la panne du Nasdaq

Wall Street : Séance positive malgré la panne du Nasdaq

tradingsat

(CercleFinance.com) - Soutenus par des signes de solidité de la reprise économique, les marchés américains ont fini dans le vert jeudi, malgré la longue panne technique qui a touché le Nasdaq.

A la clôture, le Dow Jones a avancé de 0,4% à 14.963,7 points, le S&P500 0,9% à 1.657 points, tandis que le Nasdaq Composite a repris 1,1% à 3.638,7 points.

'Les actions ont pu maintenir leurs gains malgré les problèmes techniques qui ont conduit le Nasdaq à interrompre son activité durant trois heures', souligne un analyste.

Les marchés ont profité de l'indice des indicateurs avancés du Conference Board - censé préfigurer l'évolution de l'économie américaine pour les mois à venir - qui a augmenté de 0,6% au mois de juillet.

'Ce chiffre présage une croissance économique et de l'emploi plus dynamique sur la seconde moitié de l'année', estime l'économiste Ken Goldstein, qui note toutefois les incertitudes qui résident dans les dépenses des entreprises et le ralentissement de la croissance mondiale.

Cette donnée, qui s'est ajoutée à des indicateurs d'activité bien orientés en provenance de Chine et de la zone euro, a fait oublier la perspective d'un retrait progressif des mesures d'injections de liquidités de la Fed, peut-être dès le mois prochain.

De leur côté, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage ont signé une remontée plus marquée que prévu la semaine dernière, augmentant de 13.000 à 336.000.

Sur le Dow Jones, HP a subi une lourde punition (-12,4% à 22,2 dollars) après la publication de résultats trimestriels conformes aux attentes, mais d'un chiffre d'affaires inférieur aux prévisions des analystes.

Microsoft (+2,5% à 32,4 dollars) a au contraire signé l'une des plus fortes hausses de l'indice, porté par un relèvement de recommandation des analystes de Nomura, passés de 'neutre' à 'achat'.

Abercrombie & Fitch a plongé de 17,7% à 38,5 dollars, la marque américaine de vêtements pour jeunes ayant fait état d'une baisse de ses résultats trimestriels et d'un 'manque de visibilité'.

Sears Holding a pour sa part décroché de 8,2% à 39,7 dollars: le distributeur a creusé sa perte nette de deuxième trimestre, notamment à cause de mesures promotionnelles liées au programme de fidélisation.

Toujours dans le domaine de la distribution, J. C. Penney (-1% à 13,2 dollars) a adopté un mécanisme de 'pilule empoisonnée' en vue de se protéger contre une éventuelle offre hostile.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...