Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Séance de transition avant bce et emploi us

Wall street : Séance de transition avant bce et emploi us

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street n'a pas cédé à un accès de morosité d'ampleur comparable à celle qui affecté certaines places européennes en réaction à une série de mauvaises statistique économiques (chômage en Allemagne, activité industrielle en baisse): le retour à l'équilibre qui se dessinait dès la mi-séance n'a pas totalement abouti.

Mission accomplie pour le Nasdaq qui affiche +0,35% en clôture tandis que le Dow Jones limite sa perte à -0,1%. Le 'S&P' n'a réussi qu'à effacer 50% de ses pertes initiales et l'indice en termine sur une perte résiduelle de -0,25%.

Wall Street s'est montré peu affecté par l'enquête de l'institut ADP qui entérine un net coup de frein sur les embauches aux USA avec seulement 119.000 nouveaux jobs contre +150.000 à +170.000 anticipés (après 219.000 en mars... soit une contraction de presque 50%).

A 16h00, nouvelle demi-déception avec les commandes à l'industrie aux Etats Unis qui sont ressorties en repli de -1,5% conformément aux attentes (faible impact baissier). Demain jeudi, les investisseurs américains auront -tout comme leurs homologues européens- les yeux rivés sur la réunion du conseil des gouverneurs de la BCE qui se tient (hasard du calendrier) à Barcelone, puis surtout au contenu de la conférence de presse de son président Mario Draghi. Ils guetteront la moindre allusion à un biais monétaire plus accommodant (que les 1% actuellement en vigueur) ou à une intervention visant à soutenir plus ouvertement l'Espagne... ou toute initiative en faveur de la croissance. Ce fut en somme une journée de transition à Wall Street, l'attentisme a prévalu et les écarts signoficatifs furent assez rares. Le 'S&P' aurait probablement pu finir inchangé s'il n'avait été plombé par les mêmes banques qui avaient progressé la veille: Morgan Stanley a perdu -3,1%, Citigroup -2,7%, Bank of America -1,8%, Goldman Sachs -1,35%.

La correction fut encore plus sévère dans le compartiment des parapétrolières -bien orienté la veille-: Chesapeake s'est signalé par une rechute de -14,5%, Range Resources a replongé de -4,7%, Devon Energy de -3,7%, Conoco et Peabody de -3,4%.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI