Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Se redresse grâce à une série d'heureux hasards

Wall street : Se redresse grâce à une série d'heureux hasards

tradingsat

(CercleFinance.com) - Tout est bien qui finit presque bien, alors que Wall Street avait pris l'un des plus mauvais départs de l'année (chute de -1,8% du 'Dow' et du 'S&P'), dans le sillage des places européennes mais également du pétrole, en chute libre vers 90$ après la décision de l'AIE de mettre une partie de ses stocks (60 millions de barils) à la disposition du marché.

Les indices US ont inversé la vapeur alors qu'une dépêche d'agence faisait état de l'acceptation du plan d'austérité de la Grèce par le FMI: le déblocage des 12MdsE nécessaires au maintien à flot du pays semble en bonne voie. Cela tombe de façon particulièrement opportune, au lendemain de nombreuses allusions au tisque systémique lié au problème grec par Ben Bernanke à l'issue de la réunion bi-mestrielle de la FED.

Le ciel chargé des dettes souveraines européennes s'éclaircit soudain mais tous les nuages ne sont pas encore dissipés pour autant, ce qui explique que Wall Street clôture globalement à l'équilibre puisque la hausse de 0,66% du Nasdaq compense grosso-modo le repli de -0,5% du Dow Jones qui clôture néanmoins au-dessus des 12.000Pts (à 12.050).

Le Standard & Poor's 500 s'est effrité de -0,3% à 1.283Pts après avoir restracé son plancher du 16 juin dernier (1.265Pts): ceci pourrait constituer l'ébauche d'une reprise en 'W' (les chartistes apprécieront).

L'indice phare a été soutenu par Western Digital +7%, Seagate +5%, RIM +4,5%, JDS +3%, Paychex, Nvidia +3%, Netflix +2,8%, Apple +2,7%, Juniper +2,5%, Xilinx +2,2%, Qualcomm +1,8%,Intel +1,5%.

Le Dow Jones a été plombé par Exxon et Chevron -1,7% dans le sillage du repli (orchestré à dessein) du baril de pétrole: cela pourrait apaiser les tensions inflationnistes... comme l'anticipait Ben Bernanke.

Faut-il croire au hasard ? Pourquoi l'AIE prend une telle initiative maintenant, bien après que l'or noir ait culminé au-dessus des 110$ ?

La baisse du cours du kérosène a dopé celui des compagnies aériennes qui prennet +3,5% en moyenne.

Le Nasdaq a été à peine freiné par le repli d'Electronic Arts -2,8%, Flextronics et Google -1,4%, Yahoo -1%.

Les mauvaises surprises ont surgi peu après la clôture avec de mauvais résultats sur Micron (-7% vers 22H30 après +3,1% en clôture) et Oracle -chutait de -6,5% à 30,4$ (également en transactions électroniques).

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI