Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Rumeurs et succession de mouvements erratiques

Wall street : Rumeurs et succession de mouvements erratiques

tradingsat

(CercleFinance.com) - (CercleFinance.com) -Wall Street s'est emballé à la hausse en fin de matinée, réagissant à un article du 'Wall Street Journal' qui aurait eu vent de ' rumeurs ' émanant de ' sources anonymes ' (comme de bien entendu !) évoquant la mise en oeuvre d'un plan de renflouement du FMI au profit de Bankia et autres ' cajas ' en déconfiture.

La veille, c'était l'évocation du recours au MES pour sauver les banques ibériques qui avait provoqué un 'flah krach' à la hausse de +1,5% des indices européens en quelques secondes.

S'accrochant à ce nouvel espoir de 'sauvetage' (information d'origine potentiellement douteuse), Wall Street semblait bien parti pour terminer en hausse de 0,5 à +0,7%... mais une rafale de ventes de dernière minute a brutalement ramené les 3 principaux indices en territoire négatif.

Le Dow Jones (-0,21%) a même perdu la bagatelle de 100Pts en un quart d'heure, le 'S&P' a lâché 0,7% sur son zénith des 1.320Pts pour en terminer en repli de 0,23% à 1.310Pts.

Ces replis ne sont pas très impressionnant, surtout su l'on fait l'inventaire des statistiques tombées en matinée et qui furent toutes plus décevantes les unes que les autres: sans la 'rumeur' du WSJ', la journée aurait pu s'avérer très négative. Le 'VIX' avait fusé à la hausse jusque vers 25,5 après les 'stats' US mais il termine presque inchangé à 24,05 (toujours en zone de stress).

Aux Etats Unis, ce sont 4 mauvais chiffres qui se sont enchainés à 90 minutes d'intervalle avec le PMI de Chicago qui dévisse de -3,5Pts, puis l'enquête ADP qui s'avère une déception (133.000 nouveaux emplois dans le secteur privé au lieu des 148.000 à 150.000 postes supplémentaires attendus).

Autre mauvaise surprise, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage bondissent de +13.000 à 383.000 alors qu'elle étaient attendues stables à 370.000 (plus mauvais score depuis 1 mois).

Enfin, la deuxième estimation de la croissance US au premier trimestre est ressortie conforme aux anticipations à 1,9% contre 2,2% en première lecture (un score de 2% aurait été le bienvenu).

Les opérateurs ont continué de privilégier la fuite vers la qualité: le rendement des T-Bonds US a poursuivi sa décrue (vers 1,56%) après avoir touché un plancher de 1,55% (les 'Bunds' allemands ont reculé vers 1,2%).

Les replis ont été largement majoritaires, les écarts à la baisse ont été les plus appuyés: Netflix -5,8%, Sears -5,6%, Seagate -3,65%, Sandisk -2,7%, Micron -2,5%, Marvell -2%.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI