Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Résiste aux turbulences et au pétrole en chute

Wall Street : Résiste aux turbulences et au pétrole en chute

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street résiste: un constat tout relatif en effet car si le Dow Jones a perdu -100Pts (tout comme le CAC40), cela ne représente que -0,58% alors que Paris a chuté de -2,52%.

Contrairement à vendredi, les cours ont été maintenus ce soir au-dessus des supports: le 'S&P' (-0,62%) a basculé sous le seuil psychologique des 2.000Pts, mais il préserve le 'vrai' support des 1.990Pts.

Le Nasdaq a chuté de -1,04% à 4.605Pts (le palier des 4.600 est préservé) et le Russel-2000 a perdu 0,95%.

Pas d'embellie du côté du pétrole qui a chuté de -4,5% supplémentaires à 55,2 dollars le baril sur le NYMEX (au plus bas depuis début mai 2009)... et toujours pas de support en vue avant 50 dollars (ex-plancher de janvier 2007).

Cela commence à mettre en difficulté les producteurs de 'shale oil' (pétrole de schiste), mais surtout la Russie si l'on en juge par l'effondrement de -10% du rouble vers 60 contre dollar et 75 contre euro.

Le marché pétrolier a été victime ce lundi de l'anticipation d'une croissance chinoise qui ralentirait à +7% ou +7,1% en 2015.

Aux Etats-Unis en revanche, l'activité demeure soutenue avec une production industrielle qui a augmenté de 1,3% en novembre, après une hausse de 0,1% (chiffre révisé de -0,1% en octobre) en regard d'un consensus de l'ordre de +0,7%.

Un petit bémol cependant avec le repli inattendu de l'Empire State de la Fed de New York, ressorti à -3,6 points alors que les économistes tablaient sur +12 points environ, après +10,2 points en novembre... mais ce n'est pas un indicateur industriel très pertinent.

Les opérateurs s'interrogent sur l'interprétation des signaux déflationnistes par la Fed (le plongeon du pétrole pourrait réduire la hausse des prix à +1% en 2015, loin de l'objectif des 2%).

Le verdict sera connu d'ici 48 heures, à l'issue du FOMC, avec la peur que la Fed opte pour une 'normalisation' de sa politique monétaire et maintienne son projet de relever les taux à mi-2015.
Elle pourrait donc renoncer à la formulation 'taux bas pour une période de temps considérable' et y substituer une notion comme 'politique de taux adaptée aux signaux conjoncturels mais demeurant très accommodante'.

Le Nasdaq a été plombé par Vertex -4,8%, Adobe -3,9%, Regeneron -3,7%, Biogen -2,5%, Celgene -2,3%, Micron -1,9% et Apple -1,4%. Oracle a par contre pris +2,9%, Mylan et Staples +2,3%, Broadcom +1,6%, Electronic Art +1,2%.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI