Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Repli bien contenu, bilan hebdo quasi stable

Wall street : Repli bien contenu, bilan hebdo quasi stable

tradingsat

(CercleFinance.com) - le Dow Jones et le 'S&P' ont chuté de 0,80% et le Nasdaq 1,21%: le recul qui s'est amplifié à la mi-séance a ensuite été précisément contenu de manière à ce que le bilan hebdomadaire reste proche de zéro (+0,02% pour le Nasdaq) ou très légèrement négatif (-0,18% pour le S&P500 ou -0,3% pour le 'Dow'). De la sorte, aucun support court ou moyen terme n'a été menacé, les indices US sont juste revenus se positionner 'en douceur' sur le plancher testé le 5 mai dernier. Tout reste 'sous contrôle'... et quel contraste avec la volatilité qui s'est déchaînée sur le marché des matières premières depuis 10 jours.

Le 'réglage' des algorithmes appliqués aux indices boursiers -par contraste- en est fascinant de précision: ordre d'un côté (suite d'oscillations au-dessus de la moyenne mobile à 20 jours), chaos de l'autre avec rupture de supports sur les métaux et le pétrole.

Les marchés d'actions conservent leur statut de refuge dans un contexte spéculatif rendu instable par la modification délibérée des règles du jeu sur le marché des 'commodities'.

Pourront-ils toujours échapper au facteur d'instabilité constitué par le surendettement des états et l'insolvabilité de nombre d'entre eux (Grèce et Potugal sont dans tous les esprits) ?

Les chiffres économiques du jour ne permettent pas d'anticiper une réponse car ils ne sont pas de nature à influencer la stratégie de la FED.

Les chiffres US du jour furent de 'bonne facture' avec des prix à la consommation aux États-Unis qui ont progressé de 0,4% en avril par rapport à mars (+0,5%), et le 'core rate', hors alimentation et énergie, l'indice est ressorti en hausse de 0,2% (contre +0,1%).

La vraie 'bonne surprise du jour' provenait du net rebond de l'indice de confiance du consommateur 'UMich': il grimpe à 72,4 pour le mois de mai en estimation préliminaire, contre 69,8 en avril, alors que les économistes anticipaient en moyenne un chiffre voisin de 71 en mai.

Mais il faut croire que Wall Street n'aime pas les 'bonnes nouvelle': il suffit de se rappeler la clôture négative des indices US quelques heures après l'annonce de la mort de Ben Laden. Sur le front des devises, l'Euro continue de glisser (-1% à 1,4110$) et il perd le contact avec l'ex-résistance des 1,4250$ (l'Euro vient de perdre 8 Cent face au Dollar en 10 jours).

La hausse du Dollar s'accompagne de la rechute symétrique du prix du baril sous les 99$ après le test des 100$ à la mi-journée.

Parmi les valeurs les plus activement traitées, on notait Nvidia avec -11%, Baidu -5,3%, First Solar -4,9%, Motorola -4,4%, Yahoo -3,6%.

Les valeurs financières ont pâti des incertitudes sur la solvabilité de la Grèce JPMorgan Chase a chuté de -2,1%, Bank of America de -2,2% et Citigroup de -2,10% à 41,5$ (malgré le versement d'un dividende de 1 Cent).

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI