Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Regain d'inquiétudes autour de la Chine

Wall Street : Regain d'inquiétudes autour de la Chine

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street devrait ouvrir en baisse lundi matin en raison de nouvelles incertitudes sur l'économie chinoise après la parution de statistiques jugées décevantes.

A une demi-heure de l'ouverture, les contrats futurs sur les indices S&P 500 affichent des pertes de l'ordre de 0,7%, annonçant une poursuite du repli amorcé la semaine dernière.

Selon des données publiées par le Bureau national des statistiques, les bénéfices des entreprises industrielles chinoises ont reculé de 0,3% d'une année sur l'autre en juin.

Ces chiffres douchent les espoirs d'un simple 'trou d'air' en Chine et le SSE - l'indice composite de la Bourse de Shanghai - a chuté en conséquence de près de 8,5% ce lundi.

Dans un point paru la semaine passée, les équipes de Groupama AM évoquent un certain nombre de déséquilibres liés à une économie trop financée par la dette et à un développement des marchés financiers 'mal maitrisé' et 'porteur de risques'.

'Et si le ralentissement de la Chine était important et durable?', s'interroge de son côté Natixis.

La décision de politique monétaire de la Réserve fédérale, attendue mercredi, devrait également influer lourdement sur la tendance des marchés d'actions cette semaine.

Les investisseurs chercheront dans le communiqué de la Fed des éléments en mesure de préciser le calendrier que l'autorité centrale américaine compte adopter pour commencer à relever ses taux directeurs.

Publiées ce matin, les commandes de biens durables ont rebondi de 3,4% aux Etats-Unis en rythme séquentiel le mois dernier, soit une progression un peu plus soutenue que celle attendue en moyenne par les économistes (+3%).

FCA figure parmi les valeurs à suivre après avoir été condamné à verser 105 millions de dollars d'amendes à la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA).

AT&T devrait également être entouré après avoir reçu l'aval du régulateur américain des télécoms, la FCC, pour le rachat de DirecTV, qui représente environ 48,5 milliards de dollars.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI