Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Rebond à la faveur de propos de la Fed

Wall Street : Rebond à la faveur de propos de la Fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après une première partie de séance terne, les marchés américains ont rebondi mardi après-midi, à la faveur de commentaires d'un responsable de la Réserve Fédérale.

A la clôture, le Dow Jones a progressé de 0,2% à 15.451 points, le S&P500 de 0,3% à 1.694,2 points et le Nasdaq Composite de 0,4% à 3.684,4 points.

'Dennis Lockhart, le président de la Fed d'Atlanta, a indiqué que les performances économiques récentes se sont révélées trop mitigées pour que la banque centrale commence à réduire ses rachats obligataires en septembre', rapporte Wells Fargo Advisors.

La semaine dernière, ce même cadre dirigeant de la banque centrale avait pourtant tenu des propos laissant entendre un début du 'tapering' dès le mois prochain.

Les ventes de détail avaient progressé de 0,2% le mois dernier, alors que les économistes visaient une progression de 0,3%. Hors automobiles, carburants et matériaux de construction, elles ont néanmoins augmenté de 0,5%, une progression bien plus forte que prévu.

Toujours au plan macroéconomique, les prix à l'importation se sont accrus de 0,2% en juillet et les stocks des entreprises ont stagné en juin.

Les investisseurs ont également pu se féliciter de la hausse de l'indice ZEW du sentiment des investisseurs en Allemagne, qui a augmenté de 5,7 points au mois d'août pour s'établir à 42, et de la progression de 0,7% de la production industrielle de la zone euro en juin.

Sur le front des valeurs, General Electric (-0,3% à 24,2 dollars), via son bras financier, pourrait céder à Blackstone un portefeuille immobilier valorisé à 2,7 milliards de dollars, d'après le Wall Street Journal qui cite une source proche du dossier.

Eli Lilly a progressé de 1,7% à 55 dollars, après la publication de résultats positifs d'une étude de phase III évaluant le necitumumab dans le traitement de patients atteints d'un cancer du poumon.

J.C. Penney a reculé de 3,7% à 12,7 dollars, à la suite de la démission du patron du fonds d'investissement Pershing Square Capital William Ackman du conseil d'administration du groupe de distribution.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...