Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Quelques doutes après les chiffres de l'emploi

Wall Street : Quelques doutes après les chiffres de l'emploi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street a fini par prendre le chemin de la baisse jeudi matin, alourdie par des chiffres de l'emploi moins bons que prévu faisant douter les investisseurs quant à la santé de l'économie et la stratégie de la Fed.

En fin de matinée, le Dow Jones se replie de l'ordre de 0,1% à 17.741,4 points, tandis que le Nasdaq Composite cède 0,3% à 4999,5 points.

D'après les chiffres publiés tôt ce matin, l'économie américaine a créé un peu moins d'emplois qu'attendu en juin.

Selon le Département du Travail, 223.000 postes non agricoles ont été créés le mois dernier, alors que le consensus s'établissait plutôt aux environs de 230.000.

Des chiffres en demi-teinte qui, selon les spécialistes, ne sont toutefois pas de nature à faire douter la Réserve fédérale concernant ses projets de relèvement des taux d'intérêt, que bon nombre de stratèges attendent dès le mois de septembre.

Cela semble d'autant que le taux de chômage des Etats-Unis est retombé de 5,5% à 5,3% le mois dernier, là où les économistes n'attendaient en moyenne qu'une baisse de 0,1 point à 5,4%.

Le rapport mensuel sur l'emploi ('NFP') est paru avec un jour d'avance en raison de la célébration samedi de la fête nationale américaine.

Wall Street sera en effet fermée toute la journée de demain.

Plus décevant encore, les commandes à l'industrie ont chuté de 1% après un repli de 0,7% en avril en raison de la faiblesse du secteur des transports.

'Il y a aussi l'incertitude qui continue de dominer en Grèce avant la tenue le 5 juillet du référendum concernant les mesures d'austérité proposées', ajoute Wells Fargo Advisors.

'Plusieurs membres du parti au pouvoir ont menacé de démissionner en cas de victoire de l'austérité', rappelle le gestionnaire d'actifs.

Sur le plan des valeurs, Intel avance de 1,6% après l'annonce du départ programmé de sa présidente Renée James, appelée à prendre un rôle de directrice générale au sein d'une autre entreprise.

Accenture recule de 1,2% dans le sillage de la cession de sa filiale Navitaire à Amadeus, groupe espagnol de solutions de réservations de voyages, pour un montant de 830 millions de dollars.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...