Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Qu'est-ce que la FED a versé dans le bol de punch?

Wall Street : Qu'est-ce que la FED a versé dans le bol de punch?

tradingsat

(CercleFinance.com) - Quelle euphorie, quel feu d'artifices !
Mais qu'est-ce que la FED a versé dans son bol de punch mercredi soir ? Elle n'a pourtant rien dit... mieux: elle s'est efforcée de ne rien dire.

Cette vacuité est interprétée comme la promesse implicite de la poursuite du 'QE-3': les indices US pulvérisent leurs sommets annuels ou historiques: c'est la fuite en avant dans un corridor hyper-régulier entièrement dessinée au robot algorithmique après 3 jours de stagnation.

Le 'S&P' explose de +1,26% à 1.707, le Nasdaq s'envole de +1,37% vers 3.676Pts, le Dow Jones déborde les 15.650, le Russel-2000 bondit de +1,4% à 1.060, le 'Dow Transport' se transforme en fusée: +3,3% à 6.675Pts (les valorisations atteignent des niveaux stratosphériques qui ridiculisent les records de l'automne 2007).

Beaucoup de commentateurs invoquaient jeudi soir le très bon' ISM manufacturier aux Etats Unis (il bondit de 50,9 à 55,3... c'était inespéré) mais les indices étaient déjà en 'mode rallye' bien avant sa publication à 16H.

Les marchés se réjouissaient depuis les premières lueurs de l'aube des chiffres publiés par la Chine avec un PMI en hausse inattendue à 50,3 (alors qu'HSBC l'avait calculé à sa façon, et en baisse sous les 48.

Après un mois de juillet record, le début du mois d'août s'apparente à une 'panique à la hausse': tout grimpe, le pétrole (à 108$ sur le WTI'), l'or, les métaux industriels... et même le Dollar (1,3225/E).

Enfin, les analystes qui craignent de se faire déborder par une hausse des cours qu'ils osaient à peine concevoir -vu la conjoncture dégradée- multiplient soudain les révisions à la hausse de leurs objectifs de cours .

Il faut publier de quoi soutenir le moral des troupes, entretenir la fièvre acheteuse 'l'effet d'annonce' l'emporte largement sur la qualité de l'argumentation (les chiffres d'affaires sont souvent en baisse mais il va falloir payer plus cher, faute de placement alternatif).

Le Nasdaq a inscrit à 3.675Pts sa meilleure clôture depuis septembre 2000 (13 ans déjà) grâce à Facebook +1,8%, Dell +2,4%, Micron +2,5%, Fedex +3,8%, Microchip +4,9%, Sandisk +6%, Terada +6,9%, Apollo +8,2%.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI