Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Plus lourd repli depuis 31 juillet, Apple -3,8%

Wall Street : Plus lourd repli depuis 31 juillet, Apple -3,8%

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street était attendu en légère hausse jeudi matin, les indices US clôture en fait au plus bas du jour et enregistrent leur plus lourde correction depuis le 31 juillet dernier.

Singulière inversion de vapeur... et que peu de stratèges ont 'vu venir', les marchés ayant depuis début août ignoré superbement toutes les mauvaises nouvelles conjoncturelles en provenance d'Europe ou de Chine, puis surtout l'ascension du Dollar qui a repris 10Cts face à l'Euro en 3 mois (entre 1,37 et 1,27 ce jeudi midi, avant correction sous 1,2750).

Le Nasdaq décroche ce soir de -1,94%, le S&P500 de -1,62% à 1.966 et le Dow Jones de -1,53% à 16.946Pts (sous les 17.000 pour la première fois depuis le 20 août).
Wall Street n'a guère tenu compte des propos de Mr Lockhart (de la FED) qui s'exprimait sur les chaines TV US: il a confirmé que le dernier communiqué du FOMC contenait peu de changements.
Il estime que le relèvement des taux devrait débuter mi-2015... ou au-delà (ce que les marchés espèrent) alors que l'inflation devrait se rapprocher doucement des 2% (autrement dit, pas de hausse rapide des taux).
Ce genre de déclarations aurait dû apaiser les craintes de durcissement monétaire prématuré... mais cela n'a manifestement pas été le cas.

Les opérateurs ont en revanche sanctionné la publication des commandes de biens durables qui ont chuté de 18,2% aux Etats-Unis en août, la plus forte baisse jamais enregistrée depuis 1992... mais cette 'chute' succède à une hausse record de 22,5% (commandes aéronautiques) en août.

L'indice PMI des 'services' décevait également avec un recul de -1Pt à 58,5 contre 59,5.
Le Nasdaq a subi l'impact de la correction d'Apple (-3,8%) alors que des consommateurs se sont rapidement rendu compte de la fragilité de l'i-Phone6 (qui se 'plie' trop facilement) et des problèmes de mise à jour 'qui plantent' et paralysent le smartphone.
Deux titres seulement du Nasdaq 100 ont fini dans le vert (Broadcom +0,4%).
Les autres replis les plus marquants ont affecté Goldman Sachs -2%, Applied Materials -2,1%, Microsoft -2,2%, Yahoo -2,35%, JP Morgan et Citigroup -2,4%, Regeneron -2,45%, EMC -3%, Clegene -3,2%, Akamai -3%, Tripadvisors -3,3%, Teradata -3,4%.

Petite consolation après la clôture, Nike annonçait 1,09$ de profit par titre contre 0,88$ attendu et gagnait +5% en 'after hour'.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI