Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Plus c'est pire, plus les indices s'envolent !

Wall Street : Plus c'est pire, plus les indices s'envolent !

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street termine en hausse, et pas de façon symbolique ! Le Dow Jones reprend 0,3% (c'est modeste) mais le 'S&P' grimpe de +0,5% à 1.960 et le Nasdaq de +0,68% à 4.380Pts, le Dow Transport et le Russel-2000 de +0,8 à +0,9%.

Les actions américains repartent gaillardement à l'assaut de leurs records absolu malgré (ou grâce à ?) la très forte révision à la baisse du PIB américain au premier trimestre 2014 (-2,9% contre +0,1% en 1ère estimation).

Les indices US s'envolent d'une façon qui peut sembler surréaliste après la spectaculaire révision à la baisse du PIB américain de -1% à -2,9% (contre -1,8% anticipé).

Cette chute est donc la plus forte observée depuis cinq ans aux Etats-Unis (1er trimestre 2009), selon l'estimation finale publiée ce mercredi par le Département du Commerce.

Un renversement de 'momentum' d'un trimestre sur l'autre d'une ampleur sans précédent après une hausse de +2,6% au dernier trimestre 2013: l'écart de croissance de -5,5% résulte d'une évolution négative des stocks, des exportations (-8,9%), des investissements et des dépenses de santé (Obamacare n'a pas fait exploser les achats de médicaments).

La résilience de Wall Street est attribuée à la double conviction que le 'trou d'air conjoncturel' du 1er trimestre est déjà comblé (+3,5% anticipé au 'T2')... tandis que d'aussi mauvais chiffres ne peuvent que conduire la FED à repousser très loin dans le temps la perspective d'un relèvement du loyer de l'argent.

En ce qui concerne l'arrêt du 'QE3', il devrait survenir fin 2014 mais certains se reprennent à rêver que Janet Yellen décide de marquer une pause si la reprise économique au 'T2' ne s'avère pas aussi vigoureuse que Wall Street l'escompte.

En ce qui concerne le chaos irakien invoqué la veille pour justifier le repli de la veille, il a soudain disparu des radars, oublié comme le reste de l'actualité.

Le N°1 mondial des services pétroliers Schlumberger s'est envolé de +6,4%, Best Buy a flambé de +5,2%, Monsanto +5,1% (relèvement de ses objectifs), Facebook a repris +2,6%, Google +2,3%, Seagate, Expedia +1,4%, Broadcom +1,3%, Intel +1,25%.

Côté repli, les raffineurs comme Valero -8,3%, Marathon Petroleum -6,3% ont souffert de la décision de Washington d'autoriser l'exportation de 'fuel lourd' vers l'Europe (une source de revenus significative), Vertex a reperdu -3,9% sur les 40% gagnés la veille, Monster a lâché -1%, Yahoo -0,7%.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI