Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Plombé par Candy Crush et Facebook

Wall Street : Plombé par Candy Crush et Facebook

tradingsat

(CercleFinance.com) - Est-ce la désillusion liée à l'introduction en bourse de King Digital (Candy-Crush) ou une sourde inquiétude relative à l'escalade du ressentiment entre la Russie et l'occident, toujours est-il que Wall Street a suivi une trajectoire située à l'exact opposé de celle affichée par les places européennes quelques heures plus tôt (et avec au final des écart symétriques à la baisse).

Malgré une ouverture positive (+100Pts et un zénith à 16.466), l'indice Dow Jones a perdu -100Pts (-0,6%) à 16.269.
Le S&P-500 a perdu 0,7% à 1.852,5 (il préserve le support des 1.850) et s'en tire bien en comparaison du Nasdaq (-1,43%) et du Russel-2000 (-1,9%).

Les opérateurs n'ont pas su se raccrocher aux 'bons chiffres' US: la hausse des commandes de biens durables en février a été plus forte que prévue, un élément rassurant quant à la situation économique américaine.
Elles ont rebondi de 2,2% le mois dernier aux Etats-Unis, alors que les économistes les attendaient en progression d'environ 1%... mais hors 'transport' (+13,6% des commandes dans l'aviation), la hausse n'est que de +0,2%.

L'indice mesurant la croissance du secteur des services aux Etats-Unis a rebondi au mois de mars, porté par un effet de rattrapage après la météo glaciale du début d'année. L'indice PMI des services compilé par Markit est ressorti en estimation préliminaire à 55,5 ce mois-ci, après 53,3 au mois de février, ce qui constituait un plus bas de quatre mois.

Cette séance a surtout été marquée par la chute de -15,6% de King Digital Entertainment, éditeur du jeu 'Candy Crush': le titre qui était introduit en 'milieu de fourchette' à 22,5$ en termine à 19 dollars.

Facebook a chuté de -6,95% après avoir annoncé mardi soir l'acquisition pour deux milliards de doll2Mds$ le concepteur de casques de réalité virtuelle baptisé 'Oculus' (afin de contrer Google qui affiche également ses ambitions dans ce secteur des lunettes 'à grand spectacle').

Parmi les dégagements les plus significatifs au sein du 'S&P' et du Nasdaq, on notait Illumina -5,3%, Citrix -4,5%, Amazon -3,2%, Mylan -3,1% Micron et EMC -3%, Adobe et Priceline -2,9%, Staples, Applied Materials et Salesforces -2,5%, Google et Nvidia -2,3%

Deux exceptions remarquables: Direct TV +5,6%, Tenet Healthcare +5,3%.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...