Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall street : Pénalisée par les chiffres de l'emploi, wall st. finit en baisse

Wall street : Pénalisée par les chiffres de l'emploi, wall st. finit en baisse

Wall street : pénalisée par les chiffres de l'emploi, wall st. finit en baisseWall street : pénalisée par les chiffres de l'emploi, wall st. finit en baisse

NEW YORK (Reuters) - Les marchés d'actions américains ont terminé la semaine sur une note négative, les investisseurs sanctionnant les chiffres jugés décevants de l'enquête ADP sur l'emploi qui ont réveillé des craintes sur la croissance outre-Atlantique.

L'économie américaine a créé bien moins d'emplois que prévu en juin et le taux de chômage a atteint 9,2%, son plus haut niveau depuis décembre, selon les statistiques officielles publiées vendredi.

"C'est un bilan de l'emploi épouvantable, mais qui aurait dû provoquer moins de surprise. Le marché de l'emploi américain mettra plus que quelques semaines à se défaire de la faible croissance des deux derniers trimestres", dit Rob Carnell d'ING.

Le Dow Jones a abandonné vendredi 0,49%, 62,29 points, à 12.657,20, le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, a cédé 0,70%, 9,42 points, 1.343,80 et le Nasdaq, à forte pondération technologique, a perdu 0,45%, 12,85 points, pour s'inscrire à 2.859,81.

"Si les chiffres de l'emploi inquiètent, il vaut tout de même mieux attendre la saison des résultats avant de paniquer", a commenté Phil Dow de RBC Wealth Management.

"A notre avis, les bénéfices et les chiffres d'affaires devraient être bien meilleurs qu'attendu, et avec les valorisations actuelles, aller sur les marchés est très séduisant."

Alcoa, comme de coutume, sera le premier grand groupe industriel à publier ses résultats, suivi ensuite par JPMorgan, Citigroup et Google.

Le géant de l'internet a d'ailleurs cédé vendredi 2,67% à 531,99 dollars, le titre réagissant à l'abaissement de la recommandation de Morgan Stanley, passé à "pondération du marché", évoquant des inquiétudes sur les marges.

Parmi les autres valeurs du jour, le groupe de recrutement sur internet Monster Worldwide a abandonné 3,17% à 14,65 dollars après la publication des chiffres de l'emploi américain.

Ryan Vlastelica, Nicolas Delame pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...