Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Pénalisé par le rapport de l'OCDE mardi

Wall Street : Pénalisé par le rapport de l'OCDE mardi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street a terminé la séance de mardi en retrait, affecté notamment par le dernier rapport de l'OCDE sur les perspectives économiques mondiales, qui s'est combiné aux craintes persistantes nées de propos de Carl Icahn.

A la clôture, l'indice Dow Jones a reculé de moins de 0,1% à 15.967 points, tandis que le S&P500 a abandonné 0,2%, à 1.787,9 points, et que le Nasdaq Composite a cédé 0,4%, à 3.931,5 points.

'Les indices ont peiné à rester proches de leurs niveaux records, sur fond d'inquiétudes quant à des valorisations tendues et d'un abaissement de perspectives par l'OCDE', explique Stan Shamu, stratégiste marchés chez IG.

En effet, l'économie mondiale devrait enregistrer une croissance de 2,7% cette année, avant de monter en régime pour passer à 3,6% en 2014 et 3,9% en 2015, selon l'OCDE qui juge ces perspectives 'modestes au regard des évolutions passées'.

'La reprise se confirme mais elle est lente, et des turbulences pourraient survenir', a déclaré son secrétaire général Angel Gurría, pointant le risque d'un nouvel affrontement budgétaire aux États-Unis, et celui d'un ralentissement des achats d'actifs par la Fed.

Ce discours est venu s'ajouter à celui du milliardaire Carl Icahn qui a estimé, dans des 'tweets' diffusés la veille, que 'les profits sont des mirages entretenus par l'argent gratuit' et que 'les marchés d'actions pourraient connaître une chute brutale'.

Du côté des valeurs, Home Depot a progressé de 0,9% à 80,4 dollars, après avoir relevé une nouvelle fois ses objectifs pour l'exercice et avoir battu les consensus tant en termes de BPA que de chiffre d'affaires au titre du trimestre écoulé.

A l'inverse, Campbell Soup a perdu 6,2% à 39,2 dollars, le groupe agroalimentaire ayant abaissé ses objectifs financiers pour l'ensemble de 2013-2014, après avoir manqué les attentes du marché sur les trois premiers mois de l'exercice.

Enfin, Best Buy a chuté de 11% à 38,8 dollars, bien que le distributeur d'électronique grand public ait renoué avec les bénéfices sur son troisième trimestre, soutenu par ses mesures de réduction de coûts et par la bonne tenue de ses ventes aux Etats-Unis.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI