Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Nouvelle série de records programmés pour lundi

Wall Street : Nouvelle série de records programmés pour lundi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sans être flamboyante, la séance de vendredi a néanmoins permis aux indices US (+0,4% en moyenne) de pulvériser une nouvelle série de records, mais les objectifs 'ronds' des 16.000 (Dow Jones), 4.000 (Nasdaq) et 1.800 ('S&P') vont devoir attendre une bonne entame d'échéance décembre ce lundi pour être validés... ce qui a priori ne devrait constituer qu'une formalité, sauf nouvelle désastreuse venant perturber la programmation algorithmique.

En effet, les options sur le 'VIX' expireront mardi, donc il n'y a plus que 48H à 'tenir' pour assurer le maintien de la volatilité au plancher (c'est à dire entre 12 et 12,4, le plus bas historique étant de 11).

De tels niveaux de confiance apparente traduisent un sentiment d'invulnérabilité des investisseurs bien que tous les indices soient au zénith, avec des PER voisins de 20, comme en automne 2007.

La confiance est revenue, hégémonique, à Wall Street au lendemain de la prise de parole de Janet Yellen: le Dow Jones a pris 0,54% à 15.962, le S&P500 0,41% à 1.798 et le Nasdaq 0,33% à 3.986Pts.

La future présidente de la Fed, fidèle à elle-même face aux sénateurs américains, accorde la priorité au soutien de l'économie et ne juge pas que Wall Street soit déjà entré en territoire de 'bulle' (malgré des PER moyens de 20 sur le 'S&P' et au-delà de 25 sur le Dow Transport).

Les opérateurs se réjouissaient de surcroît vendredi de plusieurs mauvais chiffres qui renforcent la probabilité d'une poursuite des injections 'à pleine vapeur' jusqu'en mars prochain, et même au-delà.

Les prix à l'importation pour octobre ont diminué de 0,7% d'un mois sur l'autre, d'après le Département du Travail, alors que le consensus visait plutôt une baisse de 0,5%. En septembre, ils ont finalement progressé de 0,1%, après avoir été annoncés initialement en hausse de 0,2% (tout ce qui réduit l'inflation augmente la durée du 'QE3').

L'indice manufacturier de la Réserve fédérale de New York a rechuté en novembre pour s'établir à -2,2, un niveau très inférieur aux attentes du marché. Il a baissé de 3,7 points, contre +3 points attendus par les analystes et après 1,5 (chiffre révisé) au mois d'octobre. Il n'était plus repassé sous la barre de zéro depuis mai dernier.

Enfin, la production industrielle pour octobre a diminué de 0,1% en octobre par rapport au mois précédent, selon la Réserve fédérale, alors que les économistes attendaient une hausse à peu près symétrique. Cette baisse intervient après une progression de 0,7% en septembre, un chiffre révisé par rapport à une estimation initiale qui était de +0,6%.

Tous ces chiffres ont pesé sur le Dollar qui cédait 0,2% à 1,3490E (il affichait encore cette parité en fin de week-end sur les places du Proche Orient)... mais le repli du billet vert ne fait pas pour autant grimper le baril de pétrole qui demeure très sage autour de 93,7$.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI