Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Nouveau record du S&P; McDonald's a pesé sur le Dow Jones

Wall Street : Nouveau record du S&P; McDonald's a pesé sur le Dow Jones

tradingsat

par Angela Moon et Rodrigo Campos et Alison Griswold

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en légère hausse lundi, soutenue par les valeurs financières et minières, en dépit d'une prévision pessimiste de McDonald's qui a empêché le Dow Jones de progresser.

L'indice S&P-500 affiche ainsi un troisième record de clôture consécutif.

McDonald's a publié lundi des résultats trimestriels légèrement inférieurs aux attentes et reconnu que ses objectifs pour l'ensemble de l'année seraient difficiles à atteindre en raison de la baisse des ventes en Europe, son principal marché, et de l'intensification de la concurrence aux Etats-Unis.

L'action a perdu 2,7% à 97,58 dollars.

L'indice Dow Jones a gagné 1,81 point (0,01%) à 15.545,55. Le S&P-500 a pris 3,44 points (0,20%) à 1.695,53. Le Nasdaq Composite a progressé de 12,77 points (0,36%) à 3.600,39.

"Il se peut que nous consolidions un peu après le rally mais en aucun cas nous ne subissons de correction ou quoi que ce soit d'autre. Le marché s'est déjà accommodé des mauvaises nouvelles de Google et de Microsoft", a commenté Ryan Detrick (Schaeffer's Investment Research).

Les estimations des analystes pour les trimestriels des entreprises ont été tellement revues à la baisse que les investisseurs pensent que les objectifs pour la plupart devraient être aisément dépassés.

Sur les 109 sociétés du S&P qui ont publié leurs comptes jusqu'à présent, 64,2% ont battu le consensus pour le bénéfice et moins de la moitié pour le chiffre d'affaires, selon des données de Thomson Reuters. Le tiers des sociétés composant l'indice doivent publier leurs comptes cette semaine.

Des analystes disent que le marché devrait plutôt s'orienter à la hausse, en l'absence de mauvaises nouvelles économiques, mais ils ajoutent pourtant qu'il faudra de solides résultats et perspectives de sociétés pour que la cote inscrive des gains substantiels.

"Je pense que nous sommes coincés dans une marge et que nous sommes vraiment dans le haut de cette marge", a dit ainsi Brian Battle (Performance Trust Capital Partners). "Ce sont les fondamentaux qui vont nous empêcher d'aller vers le haut. Nous avons besoin des fondamentaux économiques pour faire monter les cours".

Une hausse des cours des métaux a soutenu les valeurs minières. Newmont Mining a gagné ,5,8% et l'indice S&P des ressources de base a progressé de 0,3%.

L'indice des financières a gagné 0,7%, soit une dixième journée de gains sur les 12 dernières.

Le titre coté à Wall Street d'UBS a pris 3,2%. La société-mère a annoncé lundi un bénéfice meilleur qu'attendu au deuxième trimestre en dépit d'une charge de 865 millions de francs suisses notamment après l'accord trouvé avec les autorités américaines dans un dossier de crédits immobiliers toxiques.

Aux valeurs encore, Kimberly-Clark a maintenu lundi ses prévisions pour l'ensemble de 2013 malgré des résultats trimestriels meilleurs que prévu, une prudence que le géant américain des produits de grande consommation explique par l'impact du dollar fort.

L'action a cédé 1,8% à 97,68 dollars.

Un seul indicateur a été publié ce lundi: les reventes de logements ont baissé de 1,2% en juin aux Etats-Unis, marquant une pause après deux mois de forte hausse, mais les prix ont continué d'augmenter pour atteindre un plus haut de cinq ans qui suggère que la reprise du marché immobilier reste d'actualité.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...