Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Ne pâtit pas de la révision de la croissance

Wall Street : Ne pâtit pas de la révision de la croissance

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices américains évoluent favorablement en dépit de la révision en baisse surprise du PIB : après deux heures d'échanges, le Dow Jones, le Nasdaq et le S&P500 gagnent +0,5% chacun à respectivement 14.838 points, 3.366 points et 1.596 points.

La croissance du PIB américain a été révisée en nette baisse à 1,8% pour le premier trimestre 2013, d'après les dernières données du Département du Commerce, alors que les économistes attendaient en moyenne une confirmation de l'estimation précédente de 2,4%.

L'administration explique cette révision par des dépenses de consommation des ménages en croissance moins forte qu'estimé auparavant, et par des exportations et des importations désormais évaluées en retrait.

'Dans l'ensemble, nous avons donc commencé l'année sur un rythme de croissance plus faible, probablement plus conforme au choc fiscal de janvier lié à l'expiration de baisses d'impôts', estime un économiste de Natixis.

Cette révision drastique, qui a donc déjoué les pronostics des économistes, provoque une nette détente des taux longs aux Etats-Unis (vers 2,52% sur le rendement à 10 ans), mais ne pénalise pas les marchés actions.

'Suite à de vives réactions de la part des opérateurs face un resserrement futur du programme de rachats d'actifs d'ici à la fin de l'année, le marché américain semble prêt pour un rebond et de bonnes opportunités pourraient voir le jour', estime-t-on chez Saxo Banque.

'Les inquiétudes au sujet d'une crise du crédit en Chine diminuent après que la Banque Populaire de Chine s'est dite prête à injecter toutes les liquidités nécessaires aux institutions financières du pays', ajoute Wells Fargo Advisors.

Du côté des valeurs, General Mills cède 0,5% à 48,1 dollars, à la suite de la publication par le groupe agroalimentaire d'un BPA ajusté légèrement inférieur à l'estimation moyenne du marché sur son dernier trimestre 2012-2013.

Monsanto perd 1,1% à 100,3 dollars, l'agrochimiste ayant vu ses revenus stagner sur son troisième trimestre comptable, la croissance de sa division productivité agricole ayant été contrebalancée par un recul de ses activités de semences.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...