Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Machine arrière avec l'Europe

Wall Street : Machine arrière avec l'Europe

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après une ouverture dans le vert, les marchés d'actions américains ont rapidement fait machine arrière lundi, plombés par un regain d'inquiétudes autour du secteur bancaire de la zone euro.

A l'heure du déjeuner, l'indice Dow Jones recule de 0,5% à 14.442,8 points, tandis que le Nasdaq Composite cède 0,4% à 3233,2 points.

Le S&P 500 - en baisse de 0,3% à 1551.9 points - a eu le temps d'accrocher les 1564,9 points, un niveau situé à quelques dixièmes de points de son record absolu de l'automne 2007.

Le président de l'Eurogroupe - Jeroen Dijsselbloem - a jeté un véritable pavé dans la mare en déclarant que le règlement du problème bancaire chypriote pourrait constituer une base de travail pour d'éventuels cas similaires dans la zone euro.

'Cela fait craindre pour leur argent à tous les déposants de la région', explique un professionnel.

'Mais la réaction des marchés peut tout aussi bien être attribuée à une volonté de prises de bénéfices avant qu'on reparte de plus belle à la hausse', assure-t-il.

'Je ne crois pas que la tendance haussière des marchés soit profondément menacée, à moins que la zone euro soit résolument décidée à ressortir l'épisode de la crise', conclut-il.

Le réflexe défensif des acteurs de marché peut également être interprété comme un signe de prudence avant la journée de demain, qui sera riche en indicateurs économiques.

Du côté des valeurs, Dell prend plus de 3% après avoir reconnu avoir reçu deux propositions d'achat alternatives à celle de Michael Dell, l'une de la part des fonds Blackstone et l'autre de l'homme d'affaires Carl Icahn.

BlackBerry perd plus de 3% dans le sillage du lancement sans éclat, vendredi dernier, de son nouveau smartphone Z10 sur le réseau d'AT&T.

Best Buy s'adjuge plus de 2% après avoir annoncé le retour de son fondateur Richard Schulze dans son schéma de gouvernance, en tant que 'président émérite'.

American Express perd un peu de terrain (-0,3%) malgré l'annonce d'un nouveau programme de rachats d'actions et le paiement d'un dividende.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI