Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Limite réellement la casse malgré la grèce

Wall street : Limite réellement la casse malgré la grèce

tradingsat

(CercleFinance.com) - (CercleFinance.com) -Cette séance semblait très mal partie pour Wall Street avec d'entrée de jeu des écarts supérieurs à -1%, puis rapidement de -1,5% à -2% pour le 'S&P' et le Nasdaq (vers 17H15 puis de nouveau 19H)... et le risque de cassure de supports majeurs bien identifiés pouvant déboucher sur une avalanche d'ordres de 'vente stop' qui auraient pu alimenter une spirale baissière incontrôlable.

Le danger (et en particulier la menace de faillite de la Grèce puis de chaos en Europe) a du paraître si évident que des 'mains fortes' sont intervenues pour soutenir les cours. Certains évoquent une vague de rachats à bon compte, mais en Europe, plus les cours baissaient, plus il y avait de vendeurs... et moins de 'courageux' pour racheter du papier à des cours très bas !

Le risque de dévissage des indices US a donc été enrayé Dow Jones a perdu au final un modeste 0,59% et le Nasdaq 0,39% (un repli bénin en regard des -2,1% de l'euro-stoxx50 ou des -3% observés à Paris vers 17H15.

Le Dow Jones Industrial enfonce cependant les 13.000Pts (à 12.932) points, et le Nasdaq enfonce les 2.950Pts (à 2.946,3).

le S&P-500 a cédé 0,43% à 1.363,7Pts après avoir testé la MM100 (1.347Pts) et inscrit un plus bas cours en intraday depuis le 6 mars dernier. L'un des mouvements de cours les plus marquants de la séance concerne le fabriquant de montres et d'accessoires Fossil qui a dévissé jusqu'à -40% en séance et de -37,6% en clôture après publication de chiffres des ventes décevants et de perspectives qui ne le sont pas moins avec un net ralentissement en Allemagne et en Corée du Sud (2 de ses principaux marchés) et une chute des ventes dans les pays en crise de la zone Euro.

Petite consolation avec Walt Disney qui a gagné +1,1% en séance et +1,5% en transactions électroniques après avoir annoncé un profit de 1.14Mds$ , soit 63 cents par titre, à comparer avec un gain de 0,94Mds$ en 2011, soit 49 cents au 1er trimestre 2012. Le 'carton' réalisé par 'Avengers' lors du 1er week-end d'exploitation fait un peu oublier le flop du précédent blockbuster 'John Carter'.

Au sein du Nasdaq, qui a perdu jusqu'à -2%, peu d'écarts spectaculaires à part Fossil: Electronic Arts qui avait plongé la veille de -10% peu après la clôture sur une chute de 400.000 abonnés à son jeu vedette n'a cédé que -4,3%, une baisse comparable à celle de Micron ou Randgold.

Les meilleures performances du jour sont à mettre à l'éctif de deux titres massacrés ces derniers jours: Cognizant (+7% après -20%) et Green Mountain (après -54% en 3 séances).

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI