Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Wall street limite la casse en fin de séance

Marché : Wall street limite la casse en fin de séance

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street limite la casse: le Dow Jones ne cède guère plus de 0,65%, le 'S&P' recule de -0,83% dans le sillage des 'technos' avec un Nasdaq qui chute de -1,4%. A la mi-séance, le Nasdaq affichait jusqu'à -2%, le S&P500 -1,3%... ce qui lui permet de conserver une marge de sécurité d'environ 0,8% avant de menacer la palier de soutien graphique des 1.300Pts.

Assez paradoxalement, le 'pullback' du pétrole sous ses sommets du jour (le WTI revenant de 107$ vers 105$) semble avoir déclenché une consolidation des indices boursiers US qui avaient assez étrangement rouvert en hausse. C'est le Nasdaq qui a perdu pied le premier à Wall Street: il avait ouvert en hausse de +0,2% (tutoyant les 2.800Pts), il affichait -1,5% deux heures plus tard avec 90% de titres en repli (la situation était identique à la clôture). Les principaux dégaments ont affecté Yahoo (-2,1%), RIM (-2,4%), Flextronics (-2,75%), Brodacom (-3,1%), Applied Materials (-4,6%), Micron (-5,25%). A signaler tout de même une heureuse exception avec le spectaculaire rebond de +9% du fabricant de disques durs Seagate (Western Digital a racheté pour 3,4Mds$ la filiale de disques durs du japonais Hitachi). En seconde position, Starbucks ne gagnait que +1,45% et Expedia +1%.

Cette journée a été marquée par le déroulement de combats de plus en plus violents en Libye, ce qui repousse chaque jour davantage la perspective d'un retour à la normale des exportations pétrolières.

Alors que le Dollar reste faible face à l'Euro, les taux longs continuent de se tendre aux Etats Unis: le '10 ans' atteint les 3,5% et le '30 ans' à 4,61% (contre 4,60% vendredi).

Richard Fisher (un des membres votants de la FED) a déclaré ce lundi qu'il serait favorable à une suspension anticipé du 'QE-2' (mais il ne votera pas contre sa prolongation le 15 mars prochain) et opposé à la mise en place d'un 'QE-3'. Pendant ce temps, le refinancement des milliers de municipalités en situation de quasi faillite semble de plus en plus problématique, même avec tout l'argent injecté par la FED depuis 2 ans.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...