Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Les vendeurs dominent le début de la semaine

Wall Street : Les vendeurs dominent le début de la semaine

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les vendeurs l'emportent sur les marchés américains, sur fond d'inquiétude à propos de la situation économique en Chine et de prudence avant des statistiques qui seront surveillées de près ces prochains jours, dans l'optique de la politique de la Fed.

Après un peu plus d'une heure et demie d'échanges, le Dow Jones recule de 0,9% à 16.160 points, tandis que le S&P500 perd 1,2% à 1.908 points et que le Nasdaq Composite abandonne 1,4% à 4.620 points.

'Les indices perdent du terrain sur fond d'incertitude à l'international', juge Wells Fargo Advisors, qui pointe un dossier Volkswagen qui pèse toujours en Europe et des données industrielles en berne en Chine (chute de 8,8% des profits industriels).

En outre, la question de la politique monétaire génère de la prudence. 'Certains membres du FOMC doivent s'exprimer ce jour, mais ils ne devraient probablement pas clarifier davantage le calendrier de taux', prévient Nour Al-Hammoury, chez ADS Securities.

'La communication de la banque centrale américaine devient délicate. Elle doit souligner la 'solidité' de la croissance américaine, malgré les 'vents contraires' d'une conjoncture internationale difficile', note d'ailleurs Aurel BGC.

Les discours de Charles Evans (président de la Fed de Chicago) et de John Williams (San Francisco) de ce jour seront suivis de celui par William Dudley (New York) mardi, avant Janet Yellen qui s'exprimera mercredi.

Les investisseurs seront aussi attentifs à de nombreuses données prévues dans les prochains jours, notamment les indices PMI et ISM pour le secteur manufacturier, jeudi, et surtout le rapport officiel sur le marché de l'emploi en septembre, vendredi.

Pour l'heure, on notera que les revenus des ménages américains ont progressé de 0,3% et que leurs dépenses se sont accrues de 0,4% en août. En revanche, les promesses de ventes de logements aux Etats-Unis ont baissé de 1,4%, après une hausse de 0,5% en juillet.

Sur le plan des valeurs, Alcoa s'adjuge 3,7% grâce à un projet de scission en deux nouvelles entreprises cotées, qui regrouperont respectivement les activités amont et les activités à valeur ajoutée du géant de l'aluminium.

Apple recule de 1%, malgré l'annonce de ventes records pour son iPhone 6S/6S Plus : la firme à la pomme a revendiqué plus de 13 millions de nouveaux iPhone 6S et iPhone 6S Plus écoulés en seulement trois jours.

Eli Lilly dévisse de 2,6%, après un accord à l'amiable avec Sanofi sur des brevets relatifs au Lantus SoloSTAR, et malgré des résultats positifs pour son étude de phase II sur son Cyramza dans le traitement du cancer de la vessie.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...