Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Les valeurs à suivre sur les marchés américains

Wall Street : Les valeurs à suivre sur les marchés américains

Wall Street : Les valeurs à suivre sur les marchés américainsWall Street : Les valeurs à suivre sur les marchés américains

(Reuters) - Les valeurs à suivre lundi sur les marchés américains.

* PFIZER. Le laboratoire pharmaceutique a annoncé lundi avoir conclu le rachat de son compatriote spécialisé dans le traitement du cancer Medivation sur la base d'une valorisation totale d'environ 14 milliards de dollars (12,4 milliards d'euros). Le titre Medivation gagne près de 20% à 80,60 dollars dans les transactions en avant-Bourse, tandis que l'action Pfizer perd 0,5%.

* INTERSIL CORP. Le groupe japonais Renesas Electronics est en négociations avancées en vue du rachat du producteur américain de semi-conducteurs, a-t-on appris lundi d'une source du secteur proche des discussions. Un accord sur cette transaction, dont le montant pourrait atteindre 300 milliards de yens (2,6 milliards d'euros), devrait intervenir prochainement, a précisé la source. Dans des échanges d'avant-Bourse, le titre Intersil gagne plus de 26%.

* VIACOM. Le groupe de médias a annoncé samedi la démission avec effet immédiat de son directeur général Philippe Dauman, décision qui représente une victoire pour la famille de l'actionnaire de contrôle du groupe, le milliardaire Sumner Redstone.

* JPMORGAN CHASE & CO a annoncé vendredi soir un accord amiable avec la FDIC, l'agence fédérale de garantie des dépôts bancaires, et Deutsche Bank dans un dossier lié au rachat des activités bancaires de Washington Mutual pendant la crise financière, ce qui devrait lui permettre de recevoir 645 millions de dollars de la FDIC.

* LOCKHEED-MARTIN - Le Pentagone a annoncé vendredi soir avoir attribué pour 10 milliards de dollars de contrats de défense au groupe dans le cadre du programme d'avion C-130J.

* OFFICE DEPOT a annoncé lundi le départ à la retraite de son directeur général Roland Smith, trois mois après que le numéro deux des fournitures de bureaux aux Etats-Unis et Staples, le numéro un, ont renoncé à leur projet de fusion. Le groupe prévoit la nomination d'un remplaçant d'ici la fin du premier trimestre 2017.

(Marc Angrand et Patrick Vignal pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...