Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Les valeurs à suivre sur les marchés américains

Wall Street : Les valeurs à suivre sur les marchés américains

Wall Street : Les valeurs à suivre sur les marchés américainsWall Street : Les valeurs à suivre sur les marchés américains

NEW YORK (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi sur les marchés américains.

* BANK OF AMERICA a fait état mercredi d'un bénéfice octuplé au quatrième trimestre, grâce à une forte baisse des provisions pour créances douteuses et irrécouvrables, à l'image de ce qui s'était passé mardi pour JPMorgan Chase et Wells Fargo.

* GENERAL MOTORS. Pour la première fois en près de six ans, le constructeur automobile a annoncé le versement d'un dividende de 30 cents par action ordinaire. Son titre prenait 3,2% dans les transactions électroniques. La nouvelle direction a annoncé mercredi anticiper une légère hausse du bénéfice et des marges stables en 2014. et

L'action perd 1,2% en avant-Bourse.

* TESLA MOTORS - L'action gagne 5% en avant-Bourse. Bank of America Merrill Lynch a relevé son objectif de cours de 45 à 65 dollars, tout en restant à "sous-performer".

* MAGNA INTERNATIONAL. L'équipementier automobile canadien coté à Wall Street et Toronto a annoncé mercredi une prévision de chiffre d'affaires de 33,8-35,5 milliards de dollars pour 2014, inférieure au consensus de Thomson Reuters I/B/E/S qui est de 35,8 milliards.

* AETNA. L'assureur santé a fait savoir mardi soir qu'il relevait sa prévision de chiffre d'affaires d'exploitation annuel 2014 d'environ 53 milliards de dollars à au moins 54 milliards de dollars. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S prévoit un CA de 54,84 milliards de dollars.

* UNITED CONTINENTAL a annoncé mardi avoir renoncé en décembre à une commande de 12 Airbus monocouloirs d'un montant total estimé à environ 1,08 milliard de dollars.

* TEVA. Le spécialiste israélien des médicaments génériques, coté à New York et a Tel Aviv, n'a pas violé de brevets liés à l'antidouleur OxyContin, a estimé mardi un magistrat américain.

* AEROPOSTALE. L'enseigne de prêt-à-porter, qui examine des "options stratégiques" sous la pression d'investisseurs activistes, a contacté au moins deux firmes de private-equity mais n'a pas encore engagé de négociations formelles en vue d'une vente, selon l'agence Bloomberg.

Nicolas Delame et Véronique Tison pour le service français

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI