Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Les investisseurs préfèrent relativiser

Wall Street : Les investisseurs préfèrent relativiser

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés d'actions américains tentent de se rapprocher de l'équilibre vendredi matin, les investisseurs relativisant la portée des 85 milliards de dollars de coupes budgétaires devant entrer en vigueur dans la journée.

A l'approche de la mi-séance, le Dow Jones recule de 0,2% à 14.028,5 points, tandis que le Nasdaq Composite cède 0,3% à 3151,7 points.

Il a suffi d'un solide ISM manufacturier, en hausse de 53,1 vers 54,2 en février, pour que les indices reviennent autour de l'équilibre après une chute initiale de près de 1%.

Bon nombre de spécialistes disent ne pas s'alarmer de la mise sous 'séquestre' de l'économie américaine, rappelant que l'activité aux Etats-Unis reste sur une pente ascendante.

'La croissance américaine est largement tirée par le marché immobilier', soulignent ainsi les gérants de Fourpoints America. 'Or, la reprise du secteur n'en est qu'à ses débuts', précisent-ils.

'Au plus fort de la crise, le nombre de mises en chantier annuel était de 500.000. Il a atteint 750.000 en 2012 et est de 950.000 aujourd'hui et nous pensons qu'il devrait se situer autour de deux millions pour couvrir les besoins actuels', fait valoir Fourpoints.

Les investisseurs peuvent également compter sur le soutien sans faille de Ben Bernanke, qui a réaffirmé cette semaine son intention de maintenir la politique ultra-accommodante de la Fed pendant encore de longs mois.

Sur le front des valeurs, Ford avance de 0,4%. Les ventes du constructeur automobile ont progressé de 9% d'une année sur l'autre aux Etats-Unis au mois de février, à 195.822 véhicules.

Gap prend 3% après avoir dévoilé des bénéfices un peu supérieurs aux attentes au titre du quatrième trimestre de l'exercice 2012/2013, clos le 2 février dernier.

Best Buy gagne plus de 2% après la publication de résultats meilleurs que prévu au titre de son quatrième trimestre comptable.

Groupon reprend 7% après l'annonce dans la nuit du départ de son directeur général Andrew Mason, au lendemain de résultats trimestriels décevants qui s'étaient soldés par une dégringolade de 24% en Bourse.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...