Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Les gains initiaux se confirment

Wall Street : Les gains initiaux se confirment

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street confirme ses gains initiaux jeudi matin, opérant un rebond après l'accès de faiblesse de la veille dû au coup de théâtre de la BCE concernant la dette grecque.

En fin de matinée, le Dow Jones progresse de 0,7% à 17.809,1 points tandis que le Nasdaq s'adjuge 0,6% à 4743,8 points.

Les marchés américains avaient brusquement plongé hier en fin de séance après la décision de la BCE de ne plus accepter la dette souveraine grecque en collatéral pour le refinancement des banques du pays.

Ce matin, les indicateurs économiques n'ont cessé d'étonner.

Alors que les économistes énumèrent les nombreux bienfaits de la décrue du pétrole -et notamment la réduction de la facture énergétique-, le commerce extérieur américain a connu sa pire dégradation depuis 12 mois en décembre, avec un déficit de 46,6 milliards de dollars là où le consensus tablait sur une réduction à 38 milliards.

Cela proviendrait d'une accélération de la consommation de produits étrangers et notamment des iPhones qui sont massivement importés de Chine.

En ce qui concerne la productivité, elle a chuté de 1,8% au quatrième trimestre face à une progression des coûts salariaux de 2,7%.

Les intervenants saluent néanmoins l'annonce de 278.000 nouveaux inscrits hebdomadaires au chômage lors de la semaine close le 31 janvier, contre 267.000 au terme de la semaine précédente, alors que le consensus des économistes tablait sur une hausse plus prononcée autour de 290.000 nouveaux inscrits.

Du côté des valeurs, Sprint grimpe de 5,9% bien que l'opérateur ait creusé ses pertes au quatrième trimestre en raison de la comptabilisation d'une lourde charge pour dépréciation. Le groupe a néanmoins renoué avec les souscriptions nettes d'abonnés.

Estée Lauder bondit de 7,9% après la publication d'un bénéfice net de 435,7 millions de dollars représentant 1,13 dollar par action au titre de son deuxième trimestre, contre 432,5 millions ou 1,09 dollar par action un an auparavant.

Michael Kors cède 4,4% après avoir communiqué des perspectives inférieures au consensus à l'occasion de la parution de ses résultats de troisième trimestre.

La banque d'affaires américaine Lazard gagne 5,5% après avoir dévoilé un bénéfice trimestriel en hausse, essentiellement grâce à son activité dans les fusions-acquisitions (M&A).

Porté par une recommandation favorable de Crédit Suisse, Apple signe une petite progression (+0,1%), une performance qui lui permet de flirter avec une capitalisation de 700 milliards de dollars.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...