Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Les gains de la veille quasiment effacés

Wall Street : Les gains de la veille quasiment effacés

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street efface mercredi la quasi-intégralité de ses gains de la veille dans un contexte de forte volatilité toujours lié à l'évolution des devises des pays émergents.

En toute fin de matinée, le Dow Jones perd 0,5% à 15.844,6 points, tandis que le Nasdaq lâche 0,3% à 4.084,8 points dans le sillage d'Apple qui a brièvement rechuté sous le seuil des 500 dollars.

Le VIX, l'indice de baromètre de l'aversion au risque, fait un bond de 11% à 17,5.

'C'est quant même étonnant que personne ne soit disposé à profiter de la faiblesse des cours pour reconstituer quelques positions', souligne un trader.

La banque centrale turque a réagi mardi soir de façon musclée en relevant ses taux directeurs, conduisant la lire à s'envoler sur la nouvelle avant un passage à vide totalement inattendu dans le courant de la journée.

Les investisseurs réalisent que le niveau exorbitant des taux risque de ralentir l'activité économique, sans forcément dissuader les spéculateurs, un résultat perdant sur les deux tableaux.

L'autre motif de 'stress' concerne la décision de politique monétaire de la Fed, attendue en début d'après-midi.

Analystes et stratèges jugent très probable une poursuite de la réduction des achats de dette de l'institution, sans doute à un rythme de 10 milliards de dollars par mois.

Fait important, cette réunion du FOMC sera marquée par le passage de témoin entre Ben Bernanke, le président sortant, et Janet Yellen, désignée il y a quelques mois pour prendre la tête de la banque centrale.

Parmi les valeurs, Boeing perd 4,7% après avoir fait état d'un chiffre d'affaires et de résultats records au titre de son exercice 2013, à la faveur d'une nette progression de ses livraisons d'appareils. Mais ses prévisions pour 2014 se révèlent très inférieures à celles du consensus.

Egalement coté sur le Dow, AT&T perd environ 2% après des résultats légèrement supérieurs aux attentes sur les trois derniers mois de 2013, mais marqués par des gains de nouveaux abonnés inférieurs à ceux de ses concurrents sur le marché américain.

A noter que l'action Apple (-0,6% à 503,6 dollars) est repassée un court moment sous le seuil symbolique des 500 dollars, ce qui ne lui était plus arrivé depuis l'automne 2013.

Yahoo! lâche quant à lui près de 7%, bien que le groupe californien ait terminé 2013 sur un BPA trimestriel meilleur que prévu. Les analystes font toutefois remarquer que part de Yahoo! sur le marché publicitaire d'Internet a reculé au profit de Google ou de Facebook.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...