Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Les acheteurs devraient garder la main

Wall Street : Les acheteurs devraient garder la main

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les acheteurs devraient garder la main sur les marchés américains ce mercredi à l'ouverture, une enquête rassurante sur l'emploi privé venant s'ajouter au discours accommodant tenu la veille par la présidente de la Fed.

A environ trois quarts d'heure du début des échanges à New York, les 'futures' du CME sur le S&P500 grimpent de dix points à 2.057,5 points et ceux sur le Nasdaq 100 s'adjugent 29,5 points à 4.487,75 points.

Mardi soir, le Dow Jones a progressé de près de 0,6% à 17.633,1 points, le S&P500 s'est adjugé un peu moins de 0,9% à 2.055 points et le Nasdaq Composite a grimpé de près de 1,7% à 4.846,6 points.

'Janet Yellen a signalé que la Fed serait hésitante à relever ses taux d'intérêt à court terme, au vu des inquiétudes sur la croissance mondiale et de la faiblesse dans le domaine des matières premières', résumait-on chez Wells Fargo Advisors.

'Le discours de la présidente de la Fed a aidé le dollar à s'affaisser et le mois de septembre est désormais le seul pour lequel les marchés tablent sur une probabilité de hausse de taux supérieure à 50%', notait Angus Nicholson, analyste de marché chez IG.

Selon l'enquête ADP sur l'emploi privé, le secteur privé aux Etats-Unis a créé 200.000 emplois en mars (après 214.000 le mois dernier), un chiffre sensiblement conforme à la prévision moyenne des analystes.

Les investisseurs prendront encore connaissance, une heure après la cloche, des stocks hebdomadaires de pétrole aux Etats-Unis. En attendant cette publication, le cours du brut WTI s'inscrit en hausse de 1,8% à près de 39 dollars.

Dans l'actualité des valeurs, Boeing a annoncé, par la voix d'une de ses porte-paroles, la suppression de 4.500 postes d'ici juin, dans une accélération des efforts du constructeur aéronautique en matière de réduction de coûts.

De son côté, State Street a annoncé un accord pour l'acquisition de GE Asset Management (environ 100 milliards de dollars d'actifs sous gestion) pour un montant en numéraire allant jusqu'à 485 millions de dollars.

Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...