Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Wall Street : Léger repli, tensions entre les USA et la Chine

vendredi 22 mai 2020 à 16h48
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Les principaux indices de Wall Street débutent la séance en légère baisse ce vendredi, au lendemain d'une séance plombée par les tensions grandissantes entre les États-Unis et la Chine. Le Dow Jones perd 0,4% et le Nasdaq 0,1%.

Même si aucune donnée macroéconomique majeure n'est attendue dans la journée, les conséquences de la crise sanitaire sur l'économie mondiale devrait rester au centre des préoccupations des opérateurs de marché.

'Aux Etats-Unis, la crise de l'emploi n'a pas encore atteint son pic', estime Commerzbank, soulignant aussi qu'en Chine, 'le Congrès National du Peuple n'a pas fixé d'objectif de croissance pour 2020 du fait des incertitudes liées au coronavirus'.

Dans l'actualité des valeurs, John Deere fait état d'un bénéfice net en baisse de 41% à 666 millions de dollars au titre de son deuxième trimestre 2019-20, soit 2,11 dollars par action, un BPA toutefois sensiblement supérieur aux anticipations des analystes.

Hewlett Packard Enterprise a dévoilé un BPA ajusté presque divisé par deux à 22 cents au titre de son deuxième trimestre 2019-20, manquant de sept cents le consensus, et un plan d'optimisation de coûts et de priorisation.

Nvidia a publié de son côté un bénéfice net ajusté doublé à 1,12 milliard de dollars au titre de son premier trimestre 2020-21, soit 1,80 dollar par action, un BPA dépassant de plus d'une douzaine de cents le consensus.

Dans la distribution, la maison de mode féminine L Brands a annoncé une perte nette ajustée par action presque deux fois plus forte que prévu, et le distributeur d'articles de sport Foot Locker a suspendu son dividende.

Foot Locker annonce une suspension temporaire de son dividende, à l'occasion de la publication de ses résultats de premier trimestre, marqués par une perte ajustée de 67 cents par action, à comparer à un BPA ajusté de 1,53 dollar un an auparavant.

L'analyste Jefferies a confirmé sa recommandation 'achat' sur Netflix, accompagnée d'un objectif de cours de 520 dollars, confirmé également.

'Les gens sous-estiment les avantages structurels qui découleront du Covid-19. La concurrence linéaire souffre et le manque de sports entraîne une pression publicitaire importante. Le paradigme médiatique a changé. Netflix obtient maintenant la première place dans l'acquisition de contenu plutôt que la dernière, un avantage significatif pour l'avenir', apprécie le broker.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.30 % vs -5.55 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat