Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Wall Street : Le S&P500 plafonne, les taux longs en net recul

mercredi 9 juin 2021 à 23h12
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Cette séance s'achève sur une note de lourdeur : après plusieurs séances de stagnation à proximité de leurs niveaux records, les grands indices ont fléchi en fin de séance... mais les écarts n'ont rien de spectaculaire.
Le Nasdaq résiste le mieux avec -0,08%, le Dow Jones recule le plus nettement avec -0,44% et le S&P500 cède -0,18% après retracé en séance son zénith de clôture du 7 mai, soit 4.232.
Le Russell-2000 lâche -0,7% à 2.327 alors que l'indice des 'smallcaps' a flirté la veille avec record absolu des 2.360, à 10Pts près, et ce mercredi à 12Pts près avant de consolider.

Cette séance a pourtant été marquée par une nette détente des taux, avec au passage l'enfoncement de rendements planchers qui n'avaient pas été revus depuis début mars: le T-Bond a fait une incursion sous les 1,50%, et même vers 1,4700% en début de journée, avant d'en terminer à 1,4900%, ce qui confirme largement l'enfoncement du palier des 1,5400% survenu mardi.

La détente des taux dure depuis 4 semaines à présent et se perpétue que les chiffres soient très robustes (risque de surchauffe inflationniste, flambée des prix immobiliers) ou au contraire décevants (emplois au ralenti, salaires en hausse, productivité réduite).
Un seul chiffre (mineur) était inscrit au calendrier : les stocks des grossistes US ressortent en hausse de +0,8% comme prévu, après +4,3% le mois dernier.
Ce chiffre sans aucun impact met donc en évidence un flux acheteur de bons du Trésor qui peut soit s'expliquer par l'anticipation d'une inflation transitoire (scénario de la FED), soit des achats de précaution alors que les actions plafonnent tandis que les liquidités excédentaires se déversent dans des maelstrom spéculatifs -baptisé 'meme stocks' comme Clover Health, Gamestop, Wendy's, etc.

Côté valeurs plus 'calmes', les constructeurs de maison ont reculé (malgré la baisse des taux), les valeurs défensives ont progressé (Pfizer +2,5%, Merck +2,3%, Gilead +1,7%, J&J +1,5%).
Le Nasdaq a été également soutenu par des 'pharmas' comme Regeneron (+3,1%) et Biogen (+2,9%) puis plombé par Netease -2,6%, Peloton -2,5%, Intel -2,3%, Xilinx et AMD -1,2%...

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+319.10 % vs +32.78 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat