Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Wall Street : Le S&P termine en baisse malgré les gains de la "tech" à Wall Street

mercredi 27 octobre 2021 à 22h49
Wall Street : Le S&P termine en baisse malgré les gains de la

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en ordre dispersé mercredi, le Nasdaq étant maintenu par les gains des grandes valeurs technologiques, tandis que le S&P-500 a décliné du fait de l'impact sur les secteurs cycliques du déclin des prix du pétrole et de celui du rendement des bons du Trésor américain.

L'indice Dow Jones a cédé 0,74%, ou 266,19 points, à 35.490,69 points.

Le S&P-500, plus large, a perdu 23,11 points, soit 0,51%, à 4.551,68 points.

Le Nasdaq Composite est inchangé à 15.235,84 points.

Au lendemain de la publication de résultats trimestriels supérieurs aux attentes, Microsoft, qui a dit anticiper un exercice en cours solide, a progressé de 4,2% pour s'établir à un record. Le géant de l'informatique a été le principal catalyseur du S&P-500 et du Nasdaq.

La maison-mère de Google, Alphabet, a elle aussi bondi de près de 5% après avoir fait état mercredi d'un bénéfice record pour un troisième trimestre consécutif dans le sillage de la croissance de ses recettes publicitaires.

Profitant du repli du rendement des bons à long-terme du Trésor américain, le secteur des services de communication a été l'un des rares secteurs majeurs du S&P-500 à terminer en hausse.

Le rendement des bons du Trésor américain à dix ans a reculé pour une quatrième séance consécutive, enregistrant son plus important repli depuis le 13 août.

"Les titres à croissance vont profiter non seulement de certains résultats mais aussi de la faiblesse des taux d'intérêt", a commenté Megan Horneman, directrice de stratégie chez Verdence Capital Advisors, à Hunt Valley dans le Maryland.

En contraste, le secteur des finances a fini la séance dans le rouge, tandis que la chute des prix du pétrole a pesé sur les valeurs énergétiques.

La solidité des résultats annoncés en ouverture de la saison ont contribué à porter cette semaine le S&P-500 et le Dow Jones vers des records, les investisseurs ayant été rassurés sur les capacités des entreprises à faire face à la pénurie de main-d'oeuvre, à la hausse des coûts et aux problèmes dans les chaînes d'approvisionnement.

Le virage vers les valeurs à forte croissance, comme les titres technologiques, a en partie été provoqué par la proposition de sénateurs démocrates de taxer les grandes fortunes des Etats-Unis, alors même que reviennent les préoccupations sur le calendrier du relèvement des taux d'intérêt par la Réserve fédérale américaine (Fed).

(version française Jean Terzian)

Copyright © 2021 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.10 % vs +41.98 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat