Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Le rebond des cours du pétrole a soutenu wall street

Wall street : Le rebond des cours du pétrole a soutenu wall street

Wall street : le rebond des cours du pétrole a soutenu wall streetWall street : le rebond des cours du pétrole a soutenu wall street

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a clôturé en légère hausse lundi à la faveur du rebond des cours du pétrole, bénéfique aux valeurs de l'énergie, qui a permis d'éclipser en partie les craintes autour de la crise de la dette en zone euro.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a clôturé en hausse de 0,36%, gagnant 45,94 points à 12.684,68 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 6,09 points, soit 0,45%, à 1.346,29 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 15,69 points (+0,55%) à 2.843,25 points.

L'indice Reuters/Jefferies des matières premières a gagné 2% sur la séance, et l'indice S&P du secteur de l'énergie a pris 1,61%.

La séance a été marquée par l'abaissement lundi des notes de crédit de la Grèce par l'agence de notation Standard & Poor's, une information qui a fait nettement reculer les Bourses européennes et a limité les gains à Wall Street.

Côté valeurs, Hertz Global Holdings a reculé de 1% après avoir déposé une nouvelle offre sur Dollar Thrifty, proposant 2,08 milliards de dollars pour son concurrent loueur de véhicules. Sa cible s'envolait pour sa part de près de 13,74%.

Apple (+0,27%) est par ailleurs devenue la marque ayant la plus forte valeur au monde, détrônant le moteur de recherche Google qui régnait en maître depuis quatre ans, selon une étude de Millward Brown, agence spécialisée dans les marques mondiales.

Le leader mondial de la restauration rapide McDonald's a pris 0,77% après avoir publié une hausse de 6% de son chiffre d'affaires pour le mois d'avril, supérieur aux attentes, à la faveur d'une hausse des prix de ses menus.

Sysco a également bondi de 10,7%. Le groupe a publié un bénéfice supérieur aux attentes des analystes.

A rebours de la tendance, le titre Citigroup a reculé de 2,3%, après avoir procédé à un échange d'actions (reverse stock split).

Catherine Monin pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI