Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Wall Street : Le Nasdaq continue sa hausse vers l'infini

mercredi 5 août 2020 à 00h00
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Le Dow Jones termine en hausse de +0,6% à 26.828, le S&P500 gagne +0,4% à 3.306, le Nasdaq affiche le même écart à 10.941, nouveau record historique de clôture, ainsi que le Nasdaq-100 à 11.096,5 (plus haut du jour et de l'histoire) qui passe la barre des +27% en 7 mois (et 2 séances), une des meilleures performances de tous les temps (le rythme annualisé dépasse +40%, le record de hausse de 2019 pourrait être battu).
Wall Street a été encouragé par des signaux d'un possible accord entre les 2 formations majoritaires au Congrès sur un plan de relance de 1.000Mds$ qui aurait dû être adopté il à déjà 8 jours.


Républicains et démocrates avec à leur tête Chuck Schumer et Nancy Pelosi se sont entretenus avec plusieurs proches de Donald Trump, dont le Secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin.
Donald Trump avait averti lundi qu'il pourrait empêcher les expulsions de locataires et alléger les charges salariales par décret, en se passant d'un vote du Congrès.
Le Dow Jones termine en hausse de +0,6% à 26.828, le S&P500 gagne +0,4% à 3.306, le Nasdaq affiche le même écart à 10.941, nouveau record historique de clôture, ainsi que le Nasdaq-100 à 11.096,5 (plus haut du jour et de l'histoire) qui passe la barre des +27% en 7 mois (et 2 séances), une des meilleures performances de tous les temps (le rythme annualisé dépasse +40%, le record de hausse de 2019 pourrait être battu).

Wall Street a été encouragé par des signaux d'un possible accord entre les 2 formations majoritaires au Congrès sur un plan de relance de 1.000Mds$ qui aurait dû être adopté il à déjà 8 jours.

Républicains et démocrates avec à leur tête Chuck Schumer et Nancy Pelosi se sont entretenus avec plusieurs proches de Donald Trump, dont le Secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin.
Donald Trump avait averti lundi qu'il pourrait empêcher les expulsions de locataires et alléger les charges salariales par décret, en se passant d'un vote du Congrès.
Le Dow Jones termine en hausse de +0,6% à 26.828, le S&P500 gagne +0,4% à 3.306, le Nasdaq affiche le même écart à 10.941, nouveau record historique de clôture, ainsi que le Nasdaq-100 à 11.096,5 (plus haut du jour et de l'histoire) qui passe la barre des +27% en 7 mois (et 2 séances), une des meilleures performances de tous les temps (le rythme annualisé dépasse +40%, le record de hausse de 2019 pourrait être battu).
Wall Street a été encouragé par des signaux d'un possible accord entre les 2 formations majoritaires au Congrès sur un plan de relance de 1.000Mds$ qui aurait dû être adopté il à déjà 8 jours.


Républicains et démocrates avec à leur tête Chuck Schumer et Nancy Pelosi se sont entretenus avec plusieurs proches de Donald Trump, dont le Secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin.
Donald Trump avait averti lundi qu'il pourrait empêcher les expulsions de locataires et alléger les charges salariales par décret, en se passant d'un vote du Congrès.
Dans le même temps, plusieurs membres de la FED mettent également la pression pour que les parlementaires participent à la relance économique via le levier fiscal (et les déficits).

Wall Street a réussi à ignorer l'exacerbation des tensions sino-américaines et les menaces de Donald Trump concernant l'expulsion de journalistes chinois du territoire américain et l'interdiction de l'application Tik-Tok... mais pas les marchés obligataires qui se sont fortement détendus.
Les T-Bonds US affichent -5Pts de base à 0,513%: c'est un des rendements les plus faibles observé sur le '10 ans' US depuis la mi-mars (un éphémère plancher avait été inscrit vers 0,32%).

La rémunération du Dollar à '5 ans' a touché un nouveau plancher de 0,195% soit -3Pt de base par rapport à la veille.

L'or et l'argent ne risquent plus de subir la moindre concurrence de de la part des bons du Trésor: l'or bat un record absolu à 2.010$ et l'argent s'envole par-delà les 26$/Oz.
Rappel: il existe 500 onces 'd'or papier' pour une once d'or réel.

En ce qui concerne les chiffres du jour, ils ne justifient pas la forte détente des taux : les commandes à l'industrie aux Etats-Unis (+6,6%) ont augmenté plus fortement que prévu en juin, essentiellement à la faveur d'une forte demande d'automobiles.

Côté valeurs, les pétrolières ont bien performé avec Chevron +2%, Halliburton +4%, Marathon +4,7%.

Le Nasdaq a battu de nouveaux records dans le sillage d'AMD +9,5%, Baidu +5,1%, Texas et Broadcom +2,3%, Netflix +2%, Citrix et Activision +2%

Quelques replis sur Biomarin et Incyte -1,8%, Gilead -1,3%

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.80 % vs -6.04 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat