Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall street : Le mot en 'r' en guise d'épouvantail

Wall street : Le mot en 'r' en guise d'épouvantail

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street devrait débuter la séance en forte baisse vendredi, tout en sachant que les questions entourant l'état de l'économie mondiale et la santé des banques européennes devraient générer une certaine volatilité.

A une vingtaine de minutes de l'ouverture, le contrat futur sur l'indice S&P 500 perd 15 points à 1128,5 points, tandis que le Nasdaq 100 Future lâche 23,75 points à 2058,25 points, annonçant un début de séance en repli de 1,5%.

'Les craintes de 'double dip' (rechute en récession, NDLR) ont envoyé les marchés dans le décor et pour beaucoup d'investisseurs le week-end ne pouvait pas arriver au meilleur moment', note un trader.

'Le fait que cinq pays de la zone euro aient exigé d'Athènes la mise en place d'un collatéral en guise de garantie sur le plan de sauvetage en dit long sur le futur de la monnaie européenne', ajoute-t-il.

Car même à New York, l'attention des investisseurs reste figée sur les évènements qui se déroulent en Europe.

'Il est évident que la question de l'accès des banques européennes à un financement en dollars demeure cruciale à moyen terme', prévient un analyste.

Reste que les marchés seront en quelque sorte livrés à eux-mêmes aujourd'hui, aucun grand rendez-vous économique ne figurant à l'agenda. Il en est peut-être mieux ainsi au vu des statistiques déplorables publiées dans la journée d'hier.

Le seul véritable catalyseur de la séance devrait être l'annonce hier soir par HP de résultats trimestriels relativement ternes, de la révision en baisse de ses objectifs annuels, de son intention de quitter le marché des PC et du rachat de l'éditeur de logiciels britannique Autonomy pour plus de 10 milliards de dollars.

Ses titres étaient attendus en baisse de 18% à l'ouverture.

Une mauvaise nouvelle n'arrivant jamais seule, Bank of America serait en passe de supprimer 3500 emplois au cours de ce trimestre et envisagerait des éliminations d'effectifs encore plus importantes, d'après le Wall Street Journal, laissant redouter une mauvaise passe pour l'emploi dans le secteur financier US.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...