Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall street : La fed a permis à wall street de terminer en hausse

Wall street : La fed a permis à wall street de terminer en hausse

Wall street : la fed a permis à wall street de terminer en hausseWall street : la fed a permis à wall street de terminer en hausse

par Angela Moon

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a finalement terminé en légère hausse mercredi, les déclarations de la Réserve fédérale disant que l'activité économique américaine avait poursuivi son expansion ayant compensé l'impact de la flambée des cours du pétrole.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 0,07%, soit 8,78 points, à 12.066,80. Le S&P-500, plus large, a pris 2,11 points, soit 0,16%, à 1.308,44. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 10,66 points (+0,39%) à 2.748,07.

Le Dow Jones et le S&P 500 avaient un moment plongé dans la rouge à la suite d'une nouvelle envolée des prix pétroliers après une apparente intensification des combats en Libye avec plusieurs zones du pays faisant l'objet d'attaques aériennes.

Mais la place boursière s'est ensuite stabilisée avant de recevoir en fin de séance un petit coup de pouce de la Fed, qui estime dans "Livre beige" que l'économie des Etats-Unis a continué à progresser à un rythme modéré au cours des premières semaines de 2011.

"Les intervenants sur le marché commencent à s'habituer au nouvel environnement (de cours du pétrole élevés) et prennent conscience qu'il n'y a pas de solution à court terme aux facteurs provoquant la hausse des prix", a déclaré Robert Lutts, chargé des investissements chez Cabot Money Management.

La semaine dernière, le S&P 500 avait accusé la pire performance hebdomadaire en quinze semaines à la suite de la forte hausse des cours pétroliers, les investisseurs craignant que la cherté de l'énergie ne pèse sur la reprise économique.

L'annonce par le cabinet ADP de 217.000 créations de postes dans le secteur privé en février, un chiffre supérieur aux attentes, a également été un facteur de soutien de Wall Street.

Ces données sont de bon augure pour les chiffres officiels de l'emploi qui seront publiés vendredi.

Le secteur technologique s'est mieux comporté que l'ensemble de la cote, soutenu par Apple, dont le titre a gagné 0,8% à 352,12 dollars après que Steve Jobs, le co-fondateur charismatique du groupe, a agréablement surpris les experts en interrompant son arrêt-maladie pour venir présenter le nouvel iPad.

L'action Texas Instruments a de son côté avancé de 3,26% à 36,14 dollars, bénéficiant du relèvement de JP Morgan sur le secteur des semi-conducteurs.

Yahoo a pris 3,29% à 16,63 dollars après avoir dit être en discussions avancées en vue de sortir de sa filiale japonaise, une décision qui permettrait au portail internet de libérer huit milliards de dollars de liquidités.

Benoit Van Overstraeten pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...