Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : L'emploi devrait miner les premiers échanges

Wall Street : L'emploi devrait miner les premiers échanges

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street devrait ouvrir en terrain négatif ce vendredi, sous l'effet d'un rapport sur l'emploi nettement plus mauvais que prévu pour le mois de septembre et qui renforce donc les craintes pour la santé de l'économie américaine.

A plus d'une demi-heure des premières cotations, les 'futures' du CME sur le S&P500 abandonnent 19,75 points, à 1.897 points, et ceux sur le Nasdaq 100 dévissent de 40 points, à 4.147,5 points

Jeudi soir à Wall Street, le Dow Jones a cédé un peu moins de 0,1% à 16.272 points, mais le S&P500 a gagné 0,2% à 1.923,8 points et le Nasdaq Composite a pris moins de 0,2% à 4.627,1 points.

L'économie américaine a créé nettement moins d'emplois que prévu en septembre, d'après le Département du Travail qui n'a dénombré que 142.000 nouveaux postes non agricoles le mois dernier, là où le consensus tablait sur environ 200.000.

Le seul secteur privé n'a généré que 118.000 sur le mois écoulé, un niveau bien inférieur à celui de 200.000 qu'avait annoncé le cabinet ADP il y a deux jours. Le secteur minier en particulier a essuyé des pertes d'emploi.

Le taux de chômage des Etats-Unis s'est certes maintenu à 5,1%, conformément à l'estimation moyenne des économistes, mais le taux de participation au marché du travail a diminué de 0,2 point à 62,4%.

Le Département du Travail a en outre révisé à la baisse ses estimations de créations de postes non agricoles en juillet, de 245.000 à 223.000, ainsi qu'en août, de 173.000 à 136.000. Ainsi, la moyenne sur les trois derniers mois ne ressort qu'à 167.000.

Une demi-heure après la cloche, les opérateurs prendront encore connaissance des commandes à l'industrie pour le mois d'août, que les économistes attendent en moyenne en repli de 1,2% après une hausse de 0,4% en juillet.

Côté valeurs, Micron Technology pourrait ouvrir en hausse sur le Nasdaq, au lendemain de l'annonce par le fabricant de semi-conducteurs de bénéfices en forte baisse en comparaison annuelle, mais tout de même supérieurs aux attentes.

Le fabricant de micro-processeurs AMD (Advanced Micro Devises) a fait part, dans un document adressé à la SEC, d'un plan de restructurations qui passera par la suppression d'environ 5% de ses effectifs.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI