Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Inquiétée par des données économiques

Wall Street : Inquiétée par des données économiques

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés américains ont manifesté leur inquiétude jeudi, à la suite d'une salve de données économiques pouvant laisser craindre une accélération du durcissement de la politique monétaire.

A la clôture, le Dow Jones a lâché 1,5% à 15.112,2 points, le S&P500 a perdu 1,4% à 1.661,3 points, tandis que le Nasdaq Composite a corrigé de 1,7% à 3.606,1 points, fortement alourdi par le décrochage de Cisco.

Selon le président de la Fed de Saint-Louis, James Bullard, la Réserve Fédérale va avoir besoin de davantage de données encourageantes avant de pouvoir envisager un retrait de ses mesures de soutien à l'économie.

Or, les indicateurs économiques publiés jeudi se sont avérés dans l'ensemble encourageants pour la reprise économique, faisant craindre un prochain retrait du programme d'assouplissement quantitatif de la banque centrale américaine.

Ainsi les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage ont diminué de 15.000 la semaine dernière, pour atteindre à 320.000, alors que le consensus tablait sur une hausse autour de 340.000.

L'indice dit 'Empire State', qui mesure les conditions dans l'industrie manufacturière dans l'Etat de New York, est ressorti à 8,2 en août, un niveau proche des 9,5 du mois de juillet. A titre de comparaison, le marché anticipait un indice en baisse autour de cinq.

Ces données ont fait passer au second plan la stagnation de la production industrielle en juillet, alors que les économistes attendaient une hausse de 0,4%, et la baisse plus forte que prévu de l'indice 'Philly Fed' en août, à 9,3.

Enfin, après une hausse de 0,5% en juin, les prix à la consommation aux Etats-Unis ont comme prévu augmenté de 0,2% en juillet, en données totales comme hors éléments volatils que sont les prix alimentaires et l'énergie.

Sur le front des valeurs, Walmart a reculé de 2,6% à 74,4 dollars, sanctionné pour un avertissement sur ses résultats annuels, à la suite d'un deuxième trimestre marqué par un BPA et des revenus légèrement inférieurs aux anticipations du marché.

La plus forte baisse du Dow Jones est toutefois revenue à Cisco qui a dévissé de 7,1% à 24,5 dollars, après avoir manifesté, à l'occasion de ses trimestriels, son intention de supprimer 4.000 postes, une annonce interprétée négativement par les investisseurs.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI